Surfer dans le pays le plus écologique du monde ? Direction le Costa Rica !

Costa Rica Rider min 1204x800 - Surfer dans le pays le plus écologique du monde ? Direction le Costa Rica !

Parlons du mois de février que nous avons eu ! Oui, on est bien d’accord, 25°C à cette période de l’année, ce n’est pas normal. Et oui, c’est la conséquence directe du dérèglement climatique et nos spots de surf vont en pâtir. Heureusement, il y a des pays dans le monde qui réagissent et se préoccupent de l’avenir de la planète.

Pays le plus écologique du monde ? Mais qu’est-ce que ça veut dire ?

En 2016, le Costa Rica a été élu “territoire le plus écolo et où on est le plus heureux” au dernier classement en date Happy Planet Index. Ce dernier se base sur quatre critères : l’empreinte écologique, le bien-être des habitants, l’espérance de vie et inégalité des revenus. Voici la formule pour calculer l’indice :

Calcul Happy Planet Index - Surfer dans le pays le plus écologique du monde ? Direction le Costa Rica !
Source : http://happyplanetindex.org/about/#how

Au-delà du classement, le Costa Rica a depuis longtemps adopté une politique favorable au développement durable. En 1997, l’Institut Costaricien du Tourisme (ITC) a mis en place un label de certification pour la durabilité touristique. Ce label existe pour inciter les entreprises liées au tourisme à adopter un comportement éco-responsable. De plus, il existe des paiements pour services environnementaux. Ceux-ci ont pour but d’encourager les propriétaires fonciers à faire attention à l’environnement en les rémunérant pour leur participation.

Les actions écologiques mises en place au Costa Rica

Le Costa Rica est prêt à tout pour atteindre son but : être le premier pays à l’impact carbone neutre d’ici 2050.

Le petit pays centraméricain a atteint un grand record en 2017 : 300 jours d’électricité verte. Cela signifie que pendant 300 jours, tout le pays a uniquement consommé des énergies renouvelables. La principale source du pays est l’énergie hydraulique qui représente 78% des énergies renouvelables.
Malheureusement, cette énergie n’est pas “toute verte”, puisqu’elle peut entraîner des dommages sur l’environnement et l’écosystème.

Pour continuer dans la lancée des énergies renouvelables, le président actuel du Costa Rica a annoncé vouloir bannir les énergies fossiles dans les transports. Peut-être que les costariciens utiliseront du carburant à base d’algue ? Et pourquoi ne pas utiliser les fameuses sargasses qui pullulent sous les tropiques.

Energie hydraulique
Système de fabrication d’énergie hydraulique

Au-delà des énergies, le Costa Rica a pris conscience du fardeau que représente le plastique. À l’heure actuelle, 20% des 4 000 tonnes de déchets quotidiens ne sont ni recyclés ni détruits. Alors que la France a annoncé l’interdiction des gobelets et assiettes en plastique au 1er janvier 2020. Le Costa Rica joue dans la cour des grands avec l’interdiction de tout plastique jetable dès 2021. Cela comprend, entre autres, en plus des gobelets et assiettes en plastique, les sacs en plastique, les pailles mais également les bouteilles en plastique. Des produits à base de matériaux renouvelables ou biodégradables (en une période de six mois maximum) remplaceront le plastique.

Plage polluée
Quel beau sable !

En 2050 il y aura plus de résidus plastiques sur ses plages de sable blanc que de poissons au large de ses côtes…

Fondation Ellen MacArthur

Un nouveau moyen de recycler le plastique à usage unique, tant qu’il existe encore dans le pays, est d’en faire des routes ! Le Costa Rica a fait construire une route avec un bitume un peu spécial… Ce bitume contient du plastique recyclé ! 1 000 bouteilles ont été nécessaires pour fabriquer cette route de 500 m de long. OK ce n’est pas très long, mais c’est un bon début. Le Costa Rica est le premier pays d’Amérique Latine à utiliser ce type de revêtement. De plus, il devrait, d’après les chercheurs, contribuer à réduire l’émission de gaz à effet de serre. Décidément, c’est vraiment tout bénef !

Le patrimoine écologique du Costa Rica

Oiseau Macaw au Costa Rica

Ça va Coco ?

Passons à un sujet un peu plus sympathique : le patrimoine écologique du Costa Rica ! Aujourd’hui, 25% du territoire est déclaré en parcs nationaux, zones protégées ou réserves. Le Costa Rica comptabilise 27 parcs nationaux, dont deux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Au total, ce sont plus de 13 000 km² de territoire naturel, terrestre ou marin, que protège le Costa Rica. Ce petit pays regroupe à lui tout seul 6% de la biodiversité mondiale !

Vous allez me dire, c’est bien beau tout ça, mais nous on veut rider ! Alors où aller au Costa Rica ? Que faire au Costa Rica ? Où faire du surf au Costa Rica ? Où faire du kite au Costa Rica ? La réponse juste en dessous !

Les spots de surf

Spot de surf au Costa Rica

Playa Naranjo

La plage Naranjo fait partie du parc national Santa Rosa, qui est le tout premier parc national du Costa Rica. Il a été créé en 1972 et fait partie de la zone de conservation de Guanacaste, située au nord du pays.

Playa Potrero Grande

La plage Potrero Grande fait également partie du parc national Santa Rosa. Le fait que les constructions d’hôtels soient interdites dans les parcs nationaux vous permet de surfer dans un endroit calme au coeur de la nature.

Playa Grande

La plage Grande se situe aussi dans la zone de Guanacaste. Cette grande plage offre une eau cristalline et des vagues parfaitement formées grâce aux courants.

Tamarindo

Tamarindo est le spot de surf au Costa Rica en vogue en ce moment. L’embouchure de la rivière permet de profiter de magnifiques rouleaux. Attention cependant aux crocodiles qui pointent le bout de leur nez lorsque la marée monte.

Playa Avellanas

Parce qu’on ne vous oublie pas, voici une plage pour les débutants. En effet, plusieurs petites barrières de corail cassent les vagues au large, ce qui les rend plus petites et plus facilement praticables.

Les spots de kitesurf

Spot de kitesurf

Bahia Salinas

C’est le spot le plus réputé du Costa Rica pour le kitesurf. Non seulement vous risquez de croiser des dauphins ou des tortues marines, mais le vent est idéal sur ce spot ! Vous serez à la frontière avec le Nicaragua, alors attention à ne pas vous envoler jusque là !

Lac Arenal

Le vent puissant continu fait la réputation de ce lac, c’est d’ailleurs là que le Costa Rica installe la majorité de ses les éoliennes. Il est même devenu l’endroit d’entraînement de freestylers professionnels !

Où se loger au Costa Rica ?

Foret au Costa Rica

Oveja Negra surf club à Tamarindo

Est-ce que vous avez bien lu la première partie ? Tamarindo est un spot de surf en vogue du moment ! La Oveja Negra (ndlr “le mouton noir” en français) propose des packages avec des cours de surf pour tous les niveaux et des chambres, individuelles ou partagées.

Finca Luna Nueva

La Finca Luna Nueva était à la base une ferme qui propose à présent des lodges. Vous pourrez vous détendre au coeur de la nature et participer aux activités dans la nature proposées.

 Costa Rica Tree House Lodge

Cet endroit vous propose une expérience écolodge unique. Il y a seulement six maisons qui se fondent parfaitement dans la nature pour une harmonie parfaite. Des activités dans la nature vous seront également proposées.

J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller visiter ce merveilleux pays qu’est le Costa Rica ! En plus d’être écolo, il dispose de merveilleux spots de glisse… Que demander de plus ? Peut-être que ça sera la prochaine destination de Pierre et Vincent, qui sait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

preloader