Comment devenir un surfeur écolo ?

abigail lynn 316133 unsplash - Comment devenir un surfeur écolo ?

L’alerte rouge a sonné ! 

En ce moment, l’actualité nous le montre bien, l’alerte rouge de la pollution via les déchets a sonné. Tout le monde en parle, mais peu de personnes agissent.

Notre milieu se détériore à cause de notre utilisation intensive et abusive des ressources et du rejet de nos déchets dans l’environnement.
Et cela n’est pas sans conséquence pour notre planète qui est aujourd’hui très impactée ! 

Eh oui, tu ne le sais peut-être pas, mais plus tu consommes, plus tu génères des déchets. Et cela joue sur ta santé, et la santé humaine en général, sur les espèces vivantes, sur la production alimentaire, sur l’écologie, sur l’économie et le tourisme aussi !

De nombreux domaines sont mis en danger, mais personne ne s’en préoccupe. 

plage de déchets

Quelques chiffres qui te feront peut-être réfléchir dès le début de cet article…

15 millions 

C’est le nombre de personnes qui vivent « grâce » aux déchets.
Eh oui, ce sont les femmes, les enfants, les immigrés venant de population les plus pauvres qui travaillent dans les déchets. Pour se faire quelques petites pièces, ils les collectent, les trient, puis les revendent. Ces personnes sont exposées tous les jours à des produits dangereux et surtout aux maladies.

Entre 100 ans et 1000 ans 

C’est le chiffre de la durée de vie d’une bouteille en plastique dans la nature.

“Si aucune action n’est entreprise il y aurait plus de plastique que de poissons dans les océans en 2050.”

Fondation Ellen MacArthur

Car même si le plastique ne représente « que » 12% des déchets municipaux, leur durée de vie est largement plus longue que les déchets végétaux par exemple. Et quand on voit ce que le plastique peut engendrer dans les océans… On se remet facilement en question. 

39% 

C’est le pourcentage de déchets collectés dans les pays en développement.
En tant que citoyen tu as l’habitude de sortir tes poubelles devant chez toi ou les mettre dans un container, car tu sais que les éboueurs vont passer. En revanche, dans les pays en développement ça ne se passe absolument pas comme ça… 39% des déchets ne sont pas recyclés mais brûlés à l’arrière d’une maison, jetés dans les rues. On en revient encore une fois aux problèmes des maladies.
A contrario, de nombreux pays sont sur la bonne voie, notamment le Costa Rica qui a créé une route faite avec du bitume qui contient du plastique recyclé comme te l’expliquera Margaux Rio dans son futur article. 


Voilà après t’avoir fait bien peur, et avoir bien plombé l’ambiance, revenons à nos moutons, comment être un super surfeur écolo ? 

surfer unsplash

Oui toi, surfeur tu peux agir à ton échelle. En commençant par l’élément essentiel : ta planche de surf ! 

Toi, qui surf sur une de nos denrées les plus précieuses, avec une planche qui n’est pas toujours un modèle d’éco-conception !
Oui, car les matériaux utilisés sont parfois toxiques.
Mais, fort heureusement, il existe de nos jours des planches écolos.
Dans son article, le site SurfSession présente 7 exemples de planches de surf faites à partir de matière écologique.
En voici quelques exemples rien que pour vous :

La planche en liège 

Planche notox explications

Faite par la marque Notox, qui a créé la gamme Korko : des planches en lièges pour le grand public.
C’est en 2009 que l’entreprise lance cette planche de surf éco-responsable.
Elle se fait à partir de nombreux produits recyclés avec un noyau en polystyrène, de la fibre de lin au lieu de la fibre de verre, une surface en liège brut. Mais surtout, lors de la fabrication, les déchets sont isolés, recyclés et revalorisés à chaque étape de production.

La planche aux algues

C’est la première créée à base d’algues. Elle a été inventée en 2015 par des étudiants en biochimie et en chimie à l’Université de Californie de San Diego.
La planche a été présentée publiquement le mardi 21 avril 2015, la veille de la Journée internationale de la Terre. C’est avec Stephen Mayfield, un professeur de biologie et généticien des algues que les étudiants ont abouti leur travail. Ils se sont aussi associés au fabricant de pains de mousse Artic Foam pour confectionner cette planche à partir d’huile d’algue, d’une couche de fibre de verre et de résine biodégradable. 

arctic foam algae surfboard - Comment devenir un surfeur écolo ?
source : blog.surf-prevention.com/

Concernant les algues, je vous renvoie à l’article de Siham Scelers qui vous parle de la catastrophe écologique et sanitaire des sargasses : juste ici.

La planche aux champignons

Oui oui, vous avez bien lu… C’est la société Américaine Ecovative Design qui a trouvé cette solution. Ce concept appelé Mycofoam permet de fabriquer des produits 100% écolos et biodégradables avec des matériaux recyclés. Et surtout d’abandonner le pétrole pour la conception de certains objets !
Ce sont les deux pionniers du développement durable Daniel Del Toro et David Purser qui on mené a bien ce projet. Les planches se réalisent à partir de déchets agricoles inoculés et du mycélium de champignons (sorte de glu 100% naturelle).
Puis il suffit d’attendre 10 jours en mettant la mixture dans un moule pour avoir une planche solide ! Easy peasy ! 

Source : http://www.theriderpost.com/lifestyle/recyclage-des-champignons-pour-fabriquer-des-planches-de-surf/

La planche biosourcée imprimée en 3D

Je parle ici du fondateur de YUYO, qui est un fervent surfeur qui défend

Le respect : de l’environnement, de son prochain, du travail

Il a donc repensé les planches de surf avec une équipe et grâce au développement des matériaux bio-composites et de l’impression 3D grand format, l’équipe a fabriqué les premières planches de surf dans ce format, composées de matériaux biosourcés.
Il s’agit de planches sur-mesure et inoffensives pour les écosystèmes aquatiques.

Planche de surf 3D YUYO
Source : https://bit.ly/2Y8AFHy

Voici une vidéo qui vous expliques tout.


ATTENTION information en plus pour aller jusqu’au bout, pour protéger ta planche de surf et pour rester à 100% écolo, tu peux retrouver des solutions d’emballage fabriquées à partir de cartons 100% recyclable et biodégradable grâce à la marque FLEXI-HEX !

Flexi Ex emballage 100% recyclable pour les planches de surf
source : https://www.flexi-hex.com/boardsports/

Cette marque a pour but d’éliminer le plastique pour lutter contre la pollution des océans, pour cela, elle a trouvé une alternative grâce à ces emballages.

Pour plus d’exemples de marques spécialisées dans ce domaine, direction le super guide des 50 marques de glisse éco-responsable :

On reste toujours dans l’environnement du surf écolo avec les combinaisons de surf éco-responsables ! 

Et c’est sans aucun doute de Patagonia dont nous allons parler ! 
Et oui, la marque fait un carton avec son engagement pour la préservation de l’environnement et ses solutions plus écologiques et éthiques.
C’est en collaboration avec Yulex et Sheico que la marque a pu développer ses combinaisons.

La transparence de Patagonia nous permet de connaître ses recherches : 

« En proposant les premières combinaisons sans néoprène au monde, nous réduisons jusqu’à 70 % les émissions de CO2 lors de la fabrication du polymère, par rapport au néoprène traditionnel. C’est une innovation radicale qui permet aux surfeurs de préférer les plantes au pétrole et de privilégier l’utilisation de ressources renouvelables. De plus, en inspirant et en mettant en place des solutions à la crise environnementale, nous restons fidèles à la mission que nous nous sommes fixée. Après 60 ans de dépendance au néoprène, il est grand temps de libérer le monde du surf ».

Source : Patagonia

Pour plus d’exemple de marque spécialisées dans ce domaine, direction le super guide des 50 marques de glisse éco-responsable :


Passons maintenant à l’un des accessoires phares du surfeur : La Wax.

C’est sans doute l’outil qui a le plus de micropolluant chimique dans le kit du surfeur. La Wax est l’accessoire qui est en contact avec votre peau et les irritations peuvent être causées par les composants de celle-ci.
D’où l’importance d’en posséder une naturelle, ou la moins nocive possible. 

Prenons l’exemple de la SIMWAX qui est 100% Française et écologique. Elle nous vient tout droit des Landes et est faite à partir de cire d’abeille ! Oui les abeilles sont nos meilleures amies et nous aident beaucoup.

L’avantage de la Wax éco-responsable commence au respect des cycles de vie écologiques naturels et des produits naturels. Elle se confectionne à base de matériaux non toxiques, non polluants, renouvelables et durables. Ainsi, l’environnement est respecté.


Retrouve bien évidemment cette marque ainsi que d’autres sur le super guide des 50 marques de glisse éco-responsable :


Parlons peu, parlons bien, parlons leash !

Un autre accessoire indispensable pour toi surfeur tant débutant que professionnel : Le Leash !
Mais pas n’importe lequel, celui qui est évidemment fait à partir de matériaux naturels.

Surf Leash

Et c’est la marque Revolwe que nous allons prendre pour exemple.
Les surfeurs créateurs nous disent :

“Nous voulons créer les meilleurs produits de surf pour vous, en tant que surfeur et pour l’environnement, sans sacrifier les performances.”

L’équipe Revolwe

Ils utilisent deux matériaux naturels YULEX grâce auxquels ils réduisent jusqu’à 80% de CO2 émis dans le processus de fabrication du polymère par rapport au néoprène conventionnel.
De plus, ils utilisent des PET (PotyEthylène Téréphtalate)bouteilles recyclées. Il s’agit de polyester fabriqué à partir de bouteilles en PET post-consommation. Chaque gramme utilisé réduit l’utilisation de matière premières et la consommation d’énergie de 61 000 BTU = 2 litres d’essence !

Leash revolwe
Source : https://revolwe.myshopify.com/collections/frontpage/products/competition-leash-56

Les autres accessoires

Beaucoup d’autres accessoires éco-responsables existent, notamment grâce à la marque WAVE TRIP qui propose un large choix !

Stomp pad, sac de voyage pour tes planches, boardsocks, leash, sangle d’épaule, portefeuille pour ranger tout ton matos, protection pour les aillettes, sangle à bande etc……

La société californienne fabrique ses accessoires à partir de matériaux naturels et recyclés. Parfois à partir de chanvre (plante), de liège, de plastique recyclé. Son but est de t’aider encore une fois à réduire ton impact et surtout de lier le sport et l’entretien de la planète. 

Surfer en toute “éco-responsabilité” ! 


Pour finir (promis après j’arrête), un élément essentiel pour ton joli visage et ta jolie peau… LA CRÈME SOLAIRE !

Oui ta mère avait raison de te prévenir depuis que tu es tout petit, mais c’est super méga giga hyper important !
Mais attention, encore une fois, pas n’importe quelle crème solaire, THE crème solaire BIO et 100% d’origine naturelle !

Franck Bywalski, un globe-trotteur, entrepreneur et passionné de surf a lancé sa marque en 2011 en alliant passion et conviction (un peu comme Pierre et Vincent) : EQ LOVE.

“EQ propose une gamme de produits cosmétiques certifiés BIO et d’accessoires éco-conçus pour un parfait équilibre entre votre lifestyle et le respect de l’environnement”

https://www.eq-love.com/fr/

Fabriquée en France, sa gamme de crème solaire utilise des filtres UV minéraux à la différence des filtres UV chimiques. Elle est 100% d’origine naturelle avec une texture couvrante et non écotoxique pour le milieu marin.

Crème solaire minérale EQ

En dehors de tous ces superbes accessoires qui participent au respect de notre planète, il reste encore plein de petits gestes que tu peux avoir au quotidien…
Je parle ici par exemple du co-voit quand tu vas surfer, de ton matériel de voyage quand tu pars en trip : gourde, couverts en bois biodégradables et réutilisables, shampoing solide, brosse à dent en bambou… et encore bien des choses !


#staytuned je t’expliquerai tout ça dans un prochain article ! 😉

Avant ça, je compte sur toi pour télécharger le fameux guide des 50 marques de glisse éco-responsable !

Et toi tu utilises déjà des accessoires éco-responsables pour tes sessions ?
N’hésite pas à nous donner un retour et à partager tes expériences ! 🙂 


Bonne session éco-responsable à toi !

4 Commentaires sur “Comment devenir un surfeur écolo ?

  1. CaptainCroc says:

    Super initiative, très bon article tout comme votre dossier des 50marques de glisse éco-responsables!
    Une bible pour tout ceux qui comme moi ont l’envie mais ne savent pas vraiment ou chercher! Continuez, on attend la prochaine newsletter!

    • Vincent Canu says:

      Merci beaucoup pour tes encouragements, ça fait plaisir ! Compte sur nous pour continuer à proposer du contenu destiné aux riders qui veulent agir pour préserver leur terrain de jeu 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *