Test veste de ski homme éco-responsable : la Harvest de chez Picture Organic Clothing

S’il n’est plus nécessaire de présenter les engagements éco-responsables de la marque Picture, nous souhaitions pouvoir obtenir un avis indépendant et objectif sur leur veste Harvest qui est le modèle le plus éco-responsable de la marque. Elle fait d’ailleurs partie de notre sélection des 8 meilleures vestes de ski éco-responsables de l’hiver 2020.

Après un appel à la communauté des Green Riders, nous avons trouvé un testeur en la personne de Yann.

Voici donc son retour après avoir testé la veste.

devenir green testeur de matériel de montagne éco-responsable

Présentation de notre Green Testeur : Yann

Je me présente, Yann 38 ans, petit gabarit (1m61 / 61kg), pisteur secouriste à Courchevel depuis 5 ans, ancien chasseur alpin (militaire de montagne).

Je pratique le ski, le snowboard, le ski de randonnée et l’alpinisme.

J’ai l’habitude d’utiliser les deux vestes suivantes : Veste Millet trilogy en Goretex pro et Moutain Hardwear en Dry Élite. Cela me servira de points de comparaisons avec la veste de chez Picture.

Retour d’expérience “à chaud” pour la veste Harvest

Premières impressions au déballage

Une impression de légèreté, c’est une veste très fine, une vraie 3 couches technique.

Le design est épuré, très bonne qualité perçue, la coupe est ample, le col haut et la capuche bien enveloppante.

Très bien accessoirisée pour une veste technique :

  • Cordon de serrage capuche et bas de veste
  • 2 poches main, 2 poitrine, et une forfait
  • Manchons avec passe pouce et scratchs poignets
  • Essuie masque intégré
  • Jupe pare neige détachable

La veste Harvest en action

Conditions du test

J’ai eu la chance de pouvoir tester la veste dans toutes les conditions possibles depuis un mois et demi.

Je l’ai testée sur le domaine des 3 vallées en Savoie, testée sous neige froide / humide/ pluie et même grosse tempête ( 110 km/h de vent ). Essais sur piste, gros freeride et ski alpinisme.

Ressenti lors des différents essais

Imperméabilité : Rien à redire, aussi efficace que la concurrence, même en conditions bien pourries. Elle est étanche à la pluie et au vent, même sous la douche ( si si j’ai essayé ).


Respirabilité : Au top également, on est sur du 20K/20K, jamais de condensation, même en ski de randonnée à bon rythme, pas de sensation de dos mouillé malgré le sac-à-dos, bref bluffé.

Chaleur : On est sur du 3 couches technique, pas de miracle, ce n’est pas sa vocation, prévoir une grosse doudoune pour chiller sur les pistes par temps bien froid.

Confort : La coupe, le tissu stretch et sa légèreté font qu’on ne la sent pas une fois sur le dos. Elle ne gêne pas les mouvements, sincèrement super agréable.

Solidité : On verra à la fin de la saison, mais pour l’instant je ne l’ai pas ménagée, frottée sur des branches de sapins ou autres rochers, pas d’accros, ni d’usure prématurée au niveau des bretelles de sac-à-dos ( un grand classique ).

Fonctionnalité : Serrages de la capuche et du bas de la veste efficaces, zips bien placés et nombre de poches au-dessus de la moyenne pour cette catégorie de vestes (que du bon).

Conclusion “à chaud”

Très bon ressenti général, pour moi le niveau technique de la veste est équivalent à la concurrence.

Elle a en plus l’avantage d’avoir un look moderne et elle utilise le minimum de produits toxiques possibles : huile de ricin, polyester recyclé et traitement déperlant sans PFOA ni PFOS.

En bref : une veste stylée, performante, bien placée niveau prix, qui respecte un peu plus l’environnement, même si fabriquée en Asie ( comme toutes les grandes marques ), un grand merci à La Green Session , au plaisir de se croiser !


Pour savoir comment s’est terminée la saison pour la veste Harvest de Yann, il faudra revenir sur l’article régulièrement. Ou alors pour être sûr.e de ne pas ne rien louper, tu peux t’inscrire à la Newsletter.

bouton inscription newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *