Rencontre avec Erwan Blouin un surfeur engagé


Peux tu nous raconter ton histoire en quelques mots ?

Je suis né à Arcachon et j’habite a La Teste-de-Buch depuis que je suis petit. J’ai vraiment la chance d’avoir pu grandir dans cet environnement proche de l’océan. J’ai aujourd’hui 18 ans et je vis pour le surf, même si je continue mes études en parallèle. Mes meilleurs résultats sont 7ème aux championnats du monde en moins de 16 ans, 5ème au classement européen junior en 2017 et 2éme au pro junior d’Esphino.

Y a du niveau là ou je ne m’y connais pas ?!


Comment es-tu arrivé dans le surf ?

J’ai eu la chance de commencer le surf très jeune. Mon père et mon parrain m’ont fait rider mes premières “mini vagues” quand j’avais 3 ans. Bon au début je ne maîtrisais pas grand chose. C’est vers l’âge de 5 ans que j’ai vraiment commencé à adorer ça. J’ai continué et c’est vers 9 ans que j’ai fait mes premières compétitions.

Erwan, c’est du surf ou du planeur ?


Peux tu nous décrire ton quotidien ?

Une journée type de vacances, c’est petit strech le matin, petit déjeuner puis surf, surf, surf. Pour rester en “forme” j’essaie de faire d’autres activités physiques pour le plaisir comme le foot ou le skate … Je fais aussi beaucoup de guitare et un peu de ukulélé.

“Oulala y en a des mégots sur le sable… Je vais scorer un 10 et je reviens nettoyer tout ça !”


Raconte nous ta meilleure session ?

Ce n’est vraiment pas facile d’en sortir une plus qu’une autre, mais l’une des meilleures c’était au Cap Vert. Avec un ami on a trouvé un spot avec une superbe gauche qui sortait de nulle part. On s’est retrouvé rien qu’à deux sur le spot et j’ai pu enchaîner une vingtaine de tubes. J’ai rarement eu d’autres sessions aussi parfaite. La vague était parfaite ! Au détail près que c’était ma première sur du reef et que les vagues étaient très puissantes … il y avait un mélange de peur et d’excitation… c’est certainement pour cela que cette session m’a particulièrement marquée !

Pratiques tu d’autres sports de glisse ?

Je pratique le skate , un peu de wakeboard et du bodyboard depuis l’an dernier. Mais mon truc pour le moment c’est vraiment le surf.

A part le surf, quelles sont tes autres passions dans la vie ?

Je dirais que c’est le sport en général. J’aimerais bien en faire mon métier, j’ai même commencé des études en ce sens. A part le sport, pour compléter ma panoplie de surfeur j’adore faire de la guitare.

“Somewhere over the rainbow …”


Depuis que tu as commencé le surf, est ce que tu as vu tes spots préférés se dégrader ?

A la Salie (du coté d’Arcachon), le niveau de la mer est beaucoup monté par rapport a d’autres spots. Cela a fortement affecté les bancs, la lagune et le Petit Nice fait face à une forte érosion… En ce qui est de la pollution, du coté d’Arcachon, on a de la chance, l’eau est claire. Par contre sur la plage c’est une autre histoire. L’été il y a des ramassages réguliers, mais le reste du temps c’est à nous de le faire.
Du coté d’Anglet et de Biarritz c’est une autre histoire, après chaque tempête et forte pluie l’eau est vraiment sale …


Quels conseils peux tu donner aux riders qui veulent réduire leur impact sur l’environnement ?

Déjà ne pas utiliser la voiture pour tout et n’importe quoi. Le vélo va moins vite mais pour de courts trajets il est très efficace. Ensuite faire des gestes simples comme jeter ses mégots de cigarettes et les autres déchets dans les poubelles. Ça peut paraître simple, mais vu ce qu’on retrouve sur les plages j’ai l’impression que certains n’ont pas les bases .
Sinon j’aime suivre les conseils de Nomads , je supprime mes emails, je limite ma consommation d’internet et d’eau. Il n’y a aucun geste inutile. Plus nous serons nombreux à changer de mentalité, plus on avancera.
Pour moi, la société de consommation est vraiment un mode de vie à changer … On ne garde plus les choses, on achète, on jette. Il faudrait agir à ce niveau là en consommant autrement. J’aime bien quand vous parlez de “consommer moins et mieux”, c’est exactement ce qu’on devrait faire.

“J’avais dis que je reviendrais”


Quels sont tes projets/ objectifs pour 2019 ?

Je vais continuer mes études en L2 STAPS … enfin si j’ai ma première année. En parallèle je vais continuer les compétitions de surf en espérant avoir assez de budget. A ce sujet je voulais remercier toutes les personnes qui me soutiennent. Il y a mes sponsors … on parlait justement de budget à l’instant ;-), il y a Nomads , O’neill, Mardi, sans oublier mon club Seven Seas avec Thomas Vavasseur et Julien Keribin qui ont toujours cru en moi.


Que penses-tu du guide du “TOP 50 des marques de glisse éco-responsables” ?

Votre article est top ! Il informe sur les meilleures marques éco-responsables. Il permet de découvrir des marques qui sont moins connues et de savoir en quoi elles sont vertueuses.


Peux tu nous recommander une personne, pour notre prochain interview ?

Pourquoi pas Nanook Ballerin 😉

Suivez Erwan sur les réseaux sociaux :
Instagram : https://www.instagram.com/imerwann/



Viens suivre toutes nos aventures :
FACEBOOK ou INSTAGRAM ou LINKEDIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *