Recettes de lessive et de liquide vaisselle faciles pour Green Rider

vignette article blog la green session green washer

Une fois qu’on a (est) bien ridé, il est temps de laver ses doux attributs… vestimentaires !

Je ne sais pas toi, mais moi après une bonne séance de ride, mes vêtements réclament un petit tour de machine, au risque de finir à la dernière place des fragrances les plus appréciées du top Chanel.

On a tous nos raisons de penser qu’il faut faire mieux : mieux rider, mieux consommer, mieux communiquer.

Et pourquoi pas mieux laver ?

You wash it, you wash it, you wash it … 3 times !

Pas besoin d’être un chimiste diplômé Bac + 5 pour fabriquer sa propre
lessive. Quoique… Il y a clairement du tri à faire dans les différentes recettes trouvées sur la toile, et quelques adaptations de doses pour éviter de se retrouver avec une machine à laver bouchée sur les bras. Mais ça, je m’en suis chargé à votre place.

Revenons-en aux origines de la lessive

On ne sait pas trop quand le savon a été découvert ou inventé, mais les
premières traces remontent à l’Antiquité : les sumériens s’enduisaient d’un mélange de carbonate de potassium et de graisses. Les égyptiens lavaient leur linge avec.

Et pas que leur linge, n’est-ce pas Cléopâtre ?

Alors comment en est-on arrivé à utiliser des bidons, des tablettes, des poudres chimiques pour laver le nôtre ?

Et surtout… pourquoi ne pas revenir aux basiques grâce à notre bon vieux savon de Marseille ?

Fabriquer sa lessive et son liquide vaisselle à la maison

Oui, moi aussi j’ai entendu les reproches faits aux produits ménagers DIY (Do It Yourself = A faire soit même, pour ceux qui n’ont pas suivi les cours de Miss Trunzo !) : trop pâteux, pas efficaces, pas d’odeurs… bref nuls à ch***.

Pris alors par le doute, la curiosité l’a emporté et j’ai testé une première recette de liquide vaisselle et de lessive. La lessive, ça allait. Le liquide vaisselle par contre… Le mastic gluant est encore scotché au fond du flacon.

Et merde encore loupé !

Et après quelques essais (10 échecs ? 20 ? 30 ? Hélas… n’est pas chimiste qui veut !) j’ai fini par trouver un équilibre convenable : plus liquide que celui du commerce, certes, mais tout aussi moussant et avec une huile essentielle en plus je retrouvais le doux plaisir olfactif de laver ma vaisselle (qui a dit plaisir ?).

Je me suis en quelque sorte convaincu moi-même, en faisant ces quelques expériences.

“Si tu tends bien l’oreille, tu pourras entendre ma copine lâcher un « plus jamais ! ».”

A toi de jouer en passant directement à l’étape du test sans t’égarer dans les méandres obscures de la cuisine-chimie (c’est comme la guitare-couture).

Panoramix et sa “lotion” magique

Et à part ennuyer tout le monde avec son DIY, quel intérêt ?

Je ne sais pas si ça te permettra de briller en société, de prouver à belle maman que tu es le gendre idéal, ou de prouver à ton boss de te virer augmenter.

Cependant, il est certain que tu feras des économies : j’ai acheté le nécessaire à lessive et liquide vaisselle DIY il y a 6 mois, pour une quinzaine d’euros. Malgré mes quelques essais foireux, et à base de minimum 2 lessives par semaine et une vaisselle matin et soir, il me reste encore la moitié des matières premières. Je te laisse faire le calcul…

A toi les kilos de Tofu bio !!

Qui plus est, cela s’inscrit dans une démarche zéro déchet : qui dit DIY, dit moins de bidons en plastique/boîtes en carton/contenants qu’on a pas envie de retrouver sur les bords de route quand on va randonner en Vanoise.

On veut justement éviter ça…

Et enfin, et pas des moindres, ça t’évitera d’être en contact avec tous les
composés chimiques potentiellement nocifs pour la santé. Pour n’en citer que quelques uns, ce genre de produits (et pas que, les produits cosmétiques sont des proches cousins) contiennent pour la plupart :

  • du Sodium Laureth Sulfate (appelé aussi Sodium Dodecyl Sulfate ou SDS), agent irritant et caustique pour les muqueuses (si tu as des aphtes, cherche dans la composition de ton dentifrice…), et possiblement allergisant.
  • des isothiazolinones, communément abrégées MIT ou BIT selon les minimes différences de groupements chimiques. L’Institut National de Recherche et de Sécurité ainsi que la Société Française de Dermatologie alertent depuis des années sur leurs risques : eczéma, allergies, irritations, pollution de l’environnement.
  • des perturbateurs endocriniens, que ce soit au niveau du contenant ou du contenu (s’il y a des doutes quant à l’existence des perturbateurs endocriniens je te laisse taper le mot « bisphenol A » dans google…).


Ô loin de moi l’envie de te faire peur, je te propose au contraire de passer en cuisine ! Et bien sûr, laisse tes retours et tes idées pour améliorer les « recettes » (désolé Etchebest, j’avais pas mieux comme mot).

La recette pour une lessive maison

  • Faire bouillir 1l d’eau.
  • Y verser environ 20g de copeaux de savon de Marseille 72% d’huile végétale sans glycérine (important, pour ne pas boucher la machine…) et 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude en poudre.
  • Remuer pour obtenir une solution uniforme.
  • Ajouter 10 gouttes d’huile essentielle de ton choix, et verser dans un contenant réutilisable.
  • Agiter avant de verser à chaque lessive !

Cette lessive lave plus blanc que blanc, elle lave l’eau sale, elle lave le linge sur le devant et même sur l’arrière. Bref elle est parfaite, n’est-ce pas Michel ?

Amen …

La recette pour du liquide vaisselle maison

  • Faire bouillir 1,5l d’eau.
  • Y verser environ 25g de copeaux de savon de Marseille 72% d’huile végétale sans glycérine, 1,5 cuillère à soupe de bicarbonate de sodium en poudre, 1,5 cuillère à coupe de bicarbonate de sodium en cristaux, et 1,5 cuillère à soupe de savon noir liquide.
  • Remuer pour obtenir une solution uniforme, et régulièrement pour éviter la formation de mastic gluant impossible à verser dans quoi que ce soit.
  • Ajouter 10 gouttes d’huile essentielle de ton choix, et verser dans votre bon vieux bidon en plastique (pratique, le bec verseur !).

Et si ça te tente, je peux te proposer un tuto pour la baume du tigre maison et un déodorant maison.


Cet article a été écrit par Etienne Massin (Alias Panoramix), un fidèle Green Rider qui aime bien laver Green, mais qui n’aime pas le Green Washing !

Etienne ne donne pas que dans la lessive liquide… il adore aussi la poudre…use !

Si toi aussi tu souhaites partager avec nous une session ou une expérience inspirante, n’hésite pas à nous contacter à l’adresse suivante : pierre@lagreensession.com

6 Commentaires sur “Recettes de lessive et de liquide vaisselle faciles pour Green Rider

  1. Christophe Dumont says:

    Bonjour,

    Il y a également la lessive à la cendre pour ceux qui ont une cheminée/insert,… !

    On est même plus dans le zéro déchet et zéro dépense car on réutilise la cendre du bois qui nous a permis de nous chauffer 🙂

    Il suffit de :
    Récupérer la cendre
    La filtrer pour éliminer tous les morceaux
    Mettre 1 volume de cendre pour 4 volumes d’eau (je le fais avec de l’eau de pluie) dans un récipient
    Mélanger 2 fois par jour pendant 3 jours
    Le 4ème jour, laissez décanter 24h
    Puis il ne vous reste plus qu’à mettre le “jus” dans une bouteille (en verre = récup des jus) en filtrant avec un chiffon ou un linge quelconque (qui ne vous sert plus) !
    Votre lessive est prête. Pour ceux qui le veulent, vous pouvez ajouter des gouttes d’huile essentielle de votre choix !

    La pâte qu’il vous reste n’est pas perdu ! Cela fait un très bon produit récurent, notamment pour nettoyer l’intérieur de la porte de l’insert 🙂

    Je l’utilise depuis 2 ans maintenant : j’en suis très content. A noter quand même que pour les grosses tâches (sur les vêtements bien sûr :)), il faudra utiliser une autre lessive, comme par exemple celle proposer dans cette article.

    Bonne fin de journée !

    • Pierre Barbez says:

      Salut Christophe,

      Ahh j’avais déjà entendu parler de cette recette, sans vraiment y croire… j’ai justement un insert que je dois “vider” de ses cendres (et nettoyer la porte !) je vais tester ça !

      Merci

    • Groult Aude says:

      Hello!
      J ai testé la lessive au savon de Marseille. Pas satisfaite, elle encrasse la machine à laver ! Les huiles essentielles sont dénaturées quand elle chauffent et polluent l eau ! À bannir ! 😉 J utilise des feuilles de lierre ! J en suis très satisfaite !
      Bonne soirée ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *