Neocombine : des bracelets surf pour vider nos décharges

miniature article blog nécocombine

Depuis que nous nous sommes lancés dans l’aventure La Green Session, nous avons identifié plusieurs problématiques qui n’ont pas encore trouvé de solutions satisfaisantes.

Parmi ces problématiques on retrouve la fin de vie de nos combinaisons de surf.

Alors quand on découvre une marque comme Néocombine qui lutte au quotidien pour résoudre ce problème, on file à leur rencontre pour en savoir plus.

Dans cet article on t’explique le concept de la marque et comment leurs bracelets surf sont fabriqués à partir de combinaisons en fin de vie.

Sommaire :

Le recyclage des combinaisons néoprène : le grand vide

Les combinaisons de surf sont composées principalement d’une mousse néoprène (fabriquée à partir de pétrole ou de roche calcaire) et de tissu polyester utilisé pour les doublures intérieures et extérieures.

Ces matériaux sont collés entre eux (lamination) et forment un alliage quasiment impossible à recycler.

Le parcours d’une combinaison de surf en fin de vie est donc malheureusement assez classique. Après avoir traînée pendant des années dans le fond de ton garage, tu te décides un beau jour à le ranger et à faire de la place. Direction alors la déchetterie…

Et c’est là que tu t’aperçois qu’il n’y a aucune filière de collecte en place et que ta bonne vieille combinaison va finir dans la benne tout venant pour ensuite être incinérée ou enfouie.

Le néoprène a une durée de vie d’environ 150 ans et on estime à 32 tonnes la quantité de néoprène qui finit à la déchetterie tous les ans en France.

Le nombre de pratiquants de sports nautiques (surf, kite, windsurf, wake, plongée, paddle…) augmente années après années et la quantité de néoprène en fin de vie suit la même courbe…

Mais alors, comment réduire tout ce gaspillage de matière ?

télécharge le top 50 des marques de glisse éco-responsables

Un bracelet recyclé made in France en guise de solution

A ce jour aucun procédé n’existe pour délaminer les combinaisons de surf et séparer le tissu polyester de la mousse néoprène. Ce complexe multi-matières (néoprène + polyester + colle) est alors impossible à recycler pour en refaire à nouveau du néoprène.

Face à ce constat, Néocombine a décidé d’utiliser la matière en l’état et de se lancer dans l’upcycling de combinaisons de surf.

Depuis 2009, Sandrine et Claire découpent des combinaisons usagées pour en retirer les meilleures parties et ainsi leur donner une seconde vie à travers la création de bracelets surf multicolores.

bracelet surf multicolore neocombine

Initialement implanté à Guérande (44), Néocombine s’est installé en 2016 à Bordeaux pour être au plus près de la communauté surf du sud-ouest.

Chez Néocombine, le circuit court est au cœur de l’activité. Collectées localement, les combinaisons néoprène sont ensuite transformées de manière artisanale en bracelets sur Bordeaux.

Cela donne un magnifique bracelet made in France avec un impact environnemental proche de 0.

En plus de vider les décharges de néoprène, l’initiative Néocombine se pose également en alternative aux autres bracelets fabriqués à l’autre bout du monde en silicone ou autre matière synthétique.

Néocombine agit donc à un double niveau en limitant les déchets et en économisant les ressources naturelles.

Néocombine fabrique environ 20 000 bracelets par an, ce qui représente environ 400 combinaisons recyclées.

Des bracelets oui, mais pas que…

En plus des bracelets, Sandrine et Claire confectionnent également des accessoires comme par exemple des porte-clés, des cordons de sécurité pour lunettes ou encore des porte-badges pour les événements.

gamme-neocombine
Bracelets, porte-clés, cordons pour lunettes, porte-badges… une gamme complète pour recycler ta vieille combi

Comment sont fabriqués les bracelets recyclés Neocombine ?

On a profité de notre rencontre avec Sandrine et Claire pour leur demander comment étaient fabriqués les bracelets en néoprène recyclé.

On a eu le droit à une présentation étape par étape :

Etape 1 : Collecter les combinaisons en fin de vie

L’équipe Néocombine collecte les combinaisons usagées auprès des clubs, de certains fabricants et partenaires ou encore directement auprès des particuliers.

Plusieurs campagnes de collecte sont prévues tous les ans et si tu souhaites donner une nouvelle vie à tes combinaisons qui pourrissent dans ton garage, tu peux directement contacter l’équipe Néocombine qui t’expliquera comment les envoyer.

Et encore mieux si tu es de passage sur Bordeaux, tu peux directement passer les déposer à l’atelier. Tu découvriras alors les coulisses de la marque et tu auras la chance, comme nous, de rencontrer une équipe fort sympathique !

Etape 2 : Découper les combinaisons pour en retirer des parties réutilisables

L’objectif de cette étape est d’extraire des combinaisons les parties exploitables, à savoir les zones sans couture et sans zip.

Des plaques rectangulaires d’environ 10×30 cm sont alors découpées, ce qui permettra de fabriquer ensuite les bracelets par série de 8.

Etape 3 : Sérigraphie et personnalisation

Ces bandes de néoprène partent ensuite à l’atelier de sérigraphie pour être imprimées avec une encre à base d’eau et ainsi limiter au maximum l’utilisation de solvants chimiques.

atelier sérigraphie neocombine
sérigraphie en cours…

Pour les entreprises et les organisateurs d’événements, il est tout à fait possible de personnaliser les bracelets ou les autres accessoires avec le motif et le texte de son choix.

exemples personnalisation bracelets Neocombine
quelques exemples de personnalisation

C’est d’ailleurs une formidable occasion d’associer son activité à un projet français qui s’inscrit complètement dans une démarche éco-responsable… et le tout pour un budget très raisonnable.

Et d’ailleurs le concept a déjà séduit plus de 200 partenaires :

Partenaires Néocombine

Etape 4 : Découpe des bracelets

Une fois sérigraphiées, les bandes de néoprène sont découpées en 8 bracelets identiques.

Pour cette étape, une presse est utilisée pour découper plusieurs bandes de néoprène en même temps.

Etape 5 : Fermeture des bracelets

Grâce aux propriétés élastiques du néoprène, le bracelet s’adapte à toutes les morphologies de poignets et peut être fermé par un système d’attache définitif.

Celui choisi par Néocombine est un point de couture ultra résistant réalisé à la main.

L’idée cadeau surf idéale pour les fauchés

Si toi aussi tu veux soutenir un projet local qui s’inscrit dans une logique de réduction des déchets et de préservation des ressources naturelles, alors vas-y fonce et procure-toi un bracelet ou un accessoire Néocombine.

Maintenant tu sais exactement où va ton argent !

Et si tu es en galère de thune et que tu veux quand même faire plaisir à tes potes surfeurs, tu viens de trouver l’idée cadeau parfaite !

J’en profite pour glisser très subtilement que si tu cherches des idées cadeaux surf éco-responsables, on t’a préparé une liste de 20 supers idées originales :

ebook idées cadeaux surf éco-responsables

Un bracelet La Green Session x Néocombine ?

Notre petit coté mégalo va ressortir l’espace d’un instant… Et si on faisait un bracelet La Green Session ?

Ça pourrait être pas mal comme signe de reconnaissance entre Green Riders sur les spots ou au beach bar du coin, non ?

Entre ça et notre gourde, tu es assuré de faire de belles rencontres avec des gens qui partagent les mêmes valeurs que toi 😉

Si l’idée te botte, viens nous le dire en commentaire…


télécharge le top 50 des marques de glisse éco-responsables

3 Commentaires sur “Neocombine : des bracelets surf pour vider nos décharges

  1. Pingback: Comment réparer une combinaison de surf en néoprène ? - La Green Session

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *