L’informatique verte : Comment réduire l’impact du matériel informatique

homme assis dans l'herbe face à un ordinateur

C’est en partant d’une histoire bien réelle et vécue (par moi, Pierre … pas Richard, même si sur le coup ça aurait pu ! ) que nous nous sommes plongés à la recherche d’une solution pour rendre notre consommation d’ordinateurs portables plus éco-responsable…

Est-ce utopique ?

Non, parce que nous avons trouvé quelques solutions…

Sommaire :


Y a des lundis matins pires que d’autres… comme par exemple quand ton PC portable , ton unique instrument de travail, ne démarre plus !

C’est exactement ce qui m’est arrivé il y a quelques semaines.

Ce que mon cortex droit voulait qu’on fasse… heureusement c’est le gauche qui a eu le dessus.

Mon premier réflexe fut d’essayer de le “réparer” moi même… on peut toujours croire au Père Noël, ça avait déjà marché … une fois … sans même savoir comment.

Je me paluche donc des tutos. D’abord en français, puis en québécois (ça reste du francais), puis je passe sur l’anglais et enfin sur l’anglais avec accent indien (c’est dingue le nombre de tutos qui existent sur le sujet !).

Bref rien n’y fait le PC ne redémarre toujours pas, il est déjà midi, je sens que la journée va être productive.

Je me décide donc à aller le déposer chez un réparateur local … qui très rapidement m’annonce la mauvaise nouvelle “c’est la carte mère, votre pc portable est mort Monsieur”.

une tombe en forme d'ordinateur
RIP mon ordinateur, tu vas me manquer…

Ahhh non, pas ça, pas aujourd’hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait (cette phrase est un gros plagiat… je plaide coupable !)

J’essaie de comprendre pourquoi ce n’est pas réparable… et apparemment la carte mère est plus chère que le PC et il faut tout démonter, bref y en a pour des heures de main d’oeuvre… et j’ai l’impression que même le réparateur ne veut pas se lancer là-dedans …

Mon PC a à peine plus de 2 ans (il a attendu la fin de la garantie le gredin), une pièce électronique tombe et tout s’effondre, c’est donc ça l’obsolescence programmée ?!

C’est un énorme gâchis. Devoir mettre à la poubelle un produit qui est “viable” à 90% … Il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond.

Je n’ai pas vraiment le temps de me lamenter, je dois vite récupérer un nouvel ordinateur pour me remettre au travail.

Mais attention je ne veux pas retomber dans le même “piège” et je me mets en quête d’un ordinateur vert !

Mais est-ce que ça existe ?

Qu’est-ce que l’informatique verte ?

L’informatique verte, qu’on appelle aussi le Green IT est une démarche qui vise à réduire l’empreinte sociale, économique et environnementale du digital.

Dans l’informatique verte (ou Green IT ou informatique durable) il y a 2 choses à différencier. Le coût écologique du matériel, et le coût écologique de l’utilisation.

Pour le côté utilisation, cela concerne essentiellement la consommation électrique des machines et surtout des data centers. Il y a de très bons articles sur le sujet. 

Pour le matériel j’étais loin d’imaginer l’impact que cela pouvait avoir sur notre environnement.

L’informatique génère énormément de déchets. Avec l’obsolescence programmée, les PC sont devenus de véritables objets jetables, au moindre problème on remplace… c’est dramatique pour l’environnement.

Nos appareils électroniques sont composés de beaucoup de déchets toxiques (batteries), métaux rares et de plastiques “traités “ pour ne pas qu’ils prennent feu (ce qui les rend difficilement recyclables)

Ce n’est pas tout à fait le genre de montagne qu’on aime à La Green Session…

En France cela représente 24 kg par habitant et par an et seulement 15% de ces DEEE ( Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) sont recyclés. 

Dans une entreprise on change les ordinateurs portables tous les 2 ans. Pour un particulier c’est tous les 3 à 4 ans. 

C’est décidé, je vais me mettre à l’informatique verte en applicant la règle des 4 R

Les solutions pour une informatique verte

Comme pour tout, quand il n’y a pas de solution connue et “prête à l’emploi” il faut utiliser la règle des 4 R, qui sont :

  • Réduire
  • Réparer
  • Réutiliser
  • Recycler

On va donc étudier ces 4 R un à un pour voir si l’un d’entre eux peut nous aider à réduire notre impact…

Réduire : Est-ce que je peux me passer de mon ordinateur portable ?

euhhh Linda, comment je fais pour finir mon article ?

Pour réduire son impact, la question à se poser est  “est-ce que j’ai vraiment besoin d’un ordinateur portable ?”… Bon dans mon cas, étant donné que je passe au moins 8 heures les fesses sur une chaise face à mon écran la réponse est toute trouvée… NON, je ne peux pas m’en passer… même si remplacer ces 8 heures par 8 heures de kite m’a effleuré l’esprit 😉

Réparation : Où et comment réparer mon ordinateur ?

une personne avec un fer à souder réparer une carte électronique
ça me rappelle les cours de techno de 4ème

Quand l’ordi tombe en panne pendant la garantie, pas de problème, la plupart des marques font bien le taf et réparent… mais comme toujours l’électronique ça tombe en panne juste après la fin de la garantie… pas de chance !

Quand on est hors garantie, c’est beaucoup plus compliqué et cher. Dans ce cas, mieux vaut passer directement par un réparateur local.

Avant on était capable de détecter la panne sur une carte électronique et de remplacer un composant. Aujourd’hui avec la miniaturisation c’est fini. C’est cassé, on remplace, on ne répare plus !

Il faut savoir que tout peut se remplacer. Tout ? non, presque tout… pour les cartes mères c’est très compliqué.

Dans mes recherches, j’ai découvert autre chose de surprenant. Les ordinateurs portables grand public sont quasiment irréparables. Les pièces sont scellées entre elles, elles sont difficilement accessibles, ce qui fait qu’on peut difficilement les remplacer.

Pourquoi ? Pour revendre un nouvel ordinateur plutôt que de le réparer pardi !

Par contre pour les PC professionnels (qui ressemblent physiquement en tout point aux PC perso) les pièces sont interchangeables… ils peuvent donc être réparés… sauf la carte mère (mon PC était un ordinateur professionnel).

Malheureusement dans mon cas la réparation n’était pas une option.

Réutiliser : Où acheter un ordinateur portable d’occasion reconditionné ? 

L’idée ici est d’acheter un ordinateur portable d’occasion … et là j’avoue que sur du matériel informatique je suis frileux… j’ai bien acheté tous mes électroménagers dans le réseau Envie sans avoir aucun problème mais pour de l’informatique ça me parait plus compliqué.

Je ne suis pas une bille en informatique, mais je ne suis pas non plus Bill Gates, je ne veux pas passer des jours à galérer sur un PC qui rame ou qui plante…

J’élimine donc rapidement la possibilité d’acheter d’occasion chez un particulier.

minitel
“Occasion” ne veut pas dire has been, démodé ou … humm, en même temps c’était quand même sympa le 3615 Ulla

Mais pourquoi pas l’occasion reconditionné ?

En farfouinant sur le net (de mon téléphone portable) je trouve pleins de sites spécialisés sur la vente d’ordinateurs portables reconditionnés :

  • backmarket : En plus du matériel informatique, ils proposent du matériel électrique et électronique (perceuse, aspirateur, jenpassetdesmeilleurs)

  • tradediscount : Communication portée sur l’écologie, leur slogan est “conjuguons informatique avec écologie”. Ils proposent également une garantie d’un an.

Cette solution a l’avantage de cocher beaucoup de cases.

Ce sont des PC professionnels, ils sont remis à zéro, parfois même upgradés (avec plus de RAM). Le coût écologique est quasiment nul puisqu’on utilise un produit existant. Les prix sont tout à fait abordables. C’est exactement ce qu’il me faut. 

Reste à trouver un site de confiance.

En continuant mes recherches je tombe sur un revendeur local, PC New Life, localisé dans ma ville de Vertou (et attention parce qu’un homme à Vertou en vaut deux) à côté de Nantes. C’est parfait !

Ni une ni deux je me rends sur place. L’équipe est super sympa, ils me conseillent bien. Ce sont des vrais spécialistes de l’informatique (ils ne font que ça).

Ils me proposent de récupérer mon disque dur (SSD) pour le remettre dans mon “nouvel ordinateur d’occasion reconditionné”. Ce qui fait qu’au démarrage je récupère toutes mes données. J’ai l’impression d’avoir mon ancien PC entre mes mains.

On y retourne au charbon !

Au final ça me coûte bien moins cher qu’acheter un PC neuf (349€ au lieu de 800€) et cerise sur le gâteau, l’ordinateur portable est garanti 6 mois.

Reste maintenant à voir comment ce PC va tenir dans le temps…

Note : Cela fait maintenant 1 mois et tout va bien. Je reviendrai régulièrement ici, mettre à jour cet article pour partager mon retour d’expérience (ordinateur acheté en Novembre 19).

Recycler : Que faire de mon vieil ordinateur portable ? 

Si comme moi tu as un “vieil” ordinateur sur les bras, ne le jette surtout pas. Il pourrait faire le bonheur de quelqu’un… et au pire, si tu dois vraiment le jeter, ne le fais pas n’importe où. 

Voici quelques pistes de solutions :

Le revendre

N’en attends pas une fortune non plus …

S’il fonctionne encore pourquoi ne pas le revendre ?… et dans le cas où il ne fonctionne plus comme pour moi, il peut très bien être revendu pour pièces (clavier, ram, dalle d’écran, etc…).

Si l’ordinateur est vendu avec un disque dur, il ne faut pas oublier de supprimer toutes les données. Il existe des logiciels pour ça (exemple : freeraser).

Pour la vente, le meilleur endroit (désolé on ne va pas être original) reste Leboncoin.

Le donner

Call me idiot, then !

Il existe plusieurs associations qui récupèrent les vieux ordinateurs, soit pour pièces soit pour en faire profiter ceux qui n’ont pas les moyens d’en acheter un.

L’idéal est de trouver une association locale, voici quelques pistes : Emmaus, Recupe.fr ou Donnon.org.

Mais tu peux aussi le donner à ton réparateur. Dans mon cas, je l’ai donné à l’entreprise PC new life. Ils brassent tellement de pc qu’à un moment ils auront besoin d’un clavier ou d’un écran de rechange.

Et puis tout ce qui n’est pas réutilisé sera recyclé dans une filiale appropriée.

Le recycler

S’il est mort de chez mort, surtout ne le jette pas à la poubelle. Un ordi c’est de l’or… alors pas de l’or en barre, mais plutôt en toute petite quantité.

Un ordi c’est aussi des métaux rares et polluants, mieux vaut qu’ils soient revalorisés plutôt qu’ils ne soient extraits dans de mauvaises conditions à l’autre bout du monde.

Pour trouver les points de collecte, le site Ecosystem est bien fait.

Conclusion

Malgré cet épisode douloureux (ok, ok tout est relatif !) je suis assez fier de la façon dont je m’en suis sorti. Je reste autant opérationnel qu’avant, mon impact à été grandement maîtrisé et j’ai dépensé beaucoup moins d’argent que si j’avais racheté un nouvel ordinateur.

J’ai également un peu changé ma façon d’utiliser mon ordintateur portable. Je prends beaucoup plus soin de lui.

Je l’éteins après chaque utilisation et je le transporte dans une housse, et je ne le pose plus sur ma couette pour regarder des films larvé dans le lit.

On a dit pas sur la couette Pompom

Quels effets cela aura-t’il sur sa longévité, on n’en sait rien, mais de toute façon ça ne peut pas lui faire de mal.


Si toi aussi tu as été confronté à ce genre de mésaventure (ce n’est qu’une question de temps) et que tu as testé l’une de ces solutions, viens partager ton expérience avec nous en laissant un commentaire.

4 Commentaires sur “L’informatique verte : Comment réduire l’impact du matériel informatique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *