L’annuaire de la glisse éco-responsable : tout savoir pour consommer moins et mieux

vignette article blog annuaire

Dans cet article on a voulu t’expliquer avec le plus de transparence possible la démarche qui nous a amené à publier cet annuaire de la glisse éco-responsable.

La bonne nouvelle c’est qu’on a essayé de balayer tous les sujets et de répondre à toutes tes interrogations potentielles. Et la mauvaise nouvelle c’est que, comme tu pourras le constater, l’article est un peu long. Si tu es chaud bouillant il te faudra environ 10 minutes pour le lire et si tu es dans le dur, compte plutôt 15 minutes.

Pour t’aider à accéder directement aux informations qui t’intéressent le plus, on a ajouté une fonctionnalité de malade… un sommaire !!!

Bonne lecture et rdv en bas dans les commentaires pour en discuter 😉

Sommaire :

Pourquoi rédiger un annuaire de la glisse éco-responsable ?

Le projet de LA GREEN SESSION est né de la volonté d’aider les amateurs et passionnés de sports de glisse à consommer moins et mieux. En effet qui de mieux placés que les riders, de par leur proximité avec les éléments, pour incarner cette transition écologique et inspirer le reste de la population à les rejoindre dans leur démarche.  

Avec Pierre, nous avons démarré notre activité en juillet 2018 en focalisant nos efforts sur le consommer mieux. Cela s’est traduit par la création d’un Eshop regroupant uniquement des marques engagées dans une démarche éco-responsable.

Proposer une solution alternative pour consommer mieux est un bon début mais c’est loin d’être suffisant à nos yeux.

La finalité de notre action ne se résume pas à vendre des produits plus respectueux de la planète. Notre mission est bien plus large et notre réelle ambition est d’aider les riders à réduire leur impact en changeant leurs habitudes de consommation.

Cela passe bien évidemment par l’achat de neuf éco-responsable, mais cela doit intervenir en dernier recours. Des questions relevant du bon sens doivent se poser avant d’acheter du neuf :

Est-ce que j’en ai vraiment besoin ?
Ne serait-il pas possible de réparer ce que j’ai déjà chez moi ?
Existe-il un produit similaire en vente d’occasion ?
Comment je peux donner une seconde vie aux objets dont je souhaite me débarrasser ?
etc…

méthode bisou
La célèbre méthode BISOU à utiliser comme moyen mnémotechnique…
cet article m’aura au moins permis d’apprendre à écrire ce mot 🙂

Même en ce qui concerne le neuf, nous nous heurtons, avec notre Eshop, à certaines limites financières et logistiques qui nous empêchent de mettre en valeur toutes les marques que l’on souhaiterait.

Bref, tu l’auras compris, on se sent un peu à l’étroit dans notre costume d’E-commerçant.

Notre objectif est donc de développer d’autres outils tels que le blog et l’annuaire pour mettre en lumière toutes les solutions alternatives existantes permettant aux riders de mieux consommer.

Grâce au blog nous pouvons nous exprimer sur les sujets de notre choix et transmettre des conseils pour mieux consommer dans sa pratique des sports de glisse mais également dans son quotidien.  

L’annuaire est quant à lui un outil complémentaire particulièrement intéressant car il permet de rassembler au même endroit, et de manière très organisée, tous les projets qui incarnent selon nous les mêmes valeurs environnementales et sociales.

Dans cette première version de l’annuaire, on a regroupé les projets sélectionnés en trois catégories :

  • les marques éco-responsables
  • les réparateurs de matériel et de vêtements
  • les sites pour acheter d’occasion

L’objectif est de proposer aux riders des solutions pour allonger au maximum la durée de vie de leur matériel via des contacts de réparateurs, pour consommer sans pour autant puiser dans les ressources naturelles avec le marché de l’occasion et pour finir, pour acheter des produits neufs avec un impact écologique minimum en optant pour des marques éco-responsables.

Quels sont les critères de sélection pour apparaître dans l’annuaire ?

Cette question revient très régulièrement et c’est tout à fait normal. Elle est particulièrement pertinente pour la rubrique des marques éco-responsables.

Avant de détailler cette partie je vais répondre rapidement pour les deux autres catégories.

Pour la réparation, on sélectionne des réparateurs que nous avons-nous même testé ou qui nous ont été recommandés par notre entourage et la communauté.

Et pour les sites d’occasion, on vous propose des sites spécialisés dans les sports de glisse afin d’avoir une offre plus technique et plus ciblée.

Voila on arrive donc au cœur du sujet à savoir les critères de sélection des marques éco-responsables. Qu’est ce qui nous permet de dire si une marque est éco-responsable ou pas ? Comment avons-nous accès à l’information ? etc…

Pour analyser et sélectionner une marque nous étudions trois aspects : l’impact écologique, l’impact social et la gouvernance.

L’impact écologique :

On continue comme ça ou on arrête les conneries ?

L’impact écologique des marques repose sur plusieurs critères. Voici les principaux points sur lesquels nous interrogeons les marques :

  • L’impact lié à la production de la matière première (matière recyclée, biologique, naturelle…)
  • L’impact pendant les étapes de production (produits chimiques, consommation en eau et énergie…)
  • L’impact lié au transport (distance et moyen de transport) nécessaire sur toute la chaîne de valeur, du lieu d’approvisionnement de la matière première jusqu’au consommateur final en passant par les étapes de production.
  • La politique de la marque en matière d’emballages.
  • La politique de la marque en matière de fin de vie. Est-ce que le service SAV privilégie la réparation ? Une filière est-elle en place pour recycler les chutes et les rebuts de production et pour donner une seconde vie aux invendus et aux retours SAV ?
  • Le bien être animal pour les marques qui utilisent des matières d’origine animale telle que le cuir ou la laine.

L’impact social :

  • Le respect des droits sociaux des salariés de la marque et des usines partenaires
  • Les moyens mis en place pour vérifier le respect des droits sociaux : audits internes, audits externes, labels…
  • La mise en place d’autres démarches sociales : travailleurs en réinsertion sociale, Centres d’aide par le travail pour accueillir les travailleurs handicapés…

Critères environnementaux et sociaux :

  • Les engagements écologiques et sociaux pris par la marque sont-ils vérifiés par des labels sérieux et indépendants ?
  • La marque soutien-t-elle des ONG ou d’autres projets à impact positif ?

La Gouvernance :

Par manque d’information, il nous est impossible d’avoir une analyse approfondie et rigoureuse sur le sujet de la gouvernance. Cependant nous sommes sensibles à la gouvernance des entreprises car elle peut donner quelques indications complémentaires sur l’état d’esprit de la marque et son ADN.

Le fait d’étudier l’actionnariat de la société et de savoir qui détient le capital, permet souvent d’avoir une bonne indication sur la politique adoptée en matière d’affectation des bénéfices générés par la marque.

Bon ok je te l’accorde, c’est un peu cliché comme illustration…

Pour caricaturer notre approche, nous aurons tendance à mettre en avant des marques indépendantes dont l’actionnariat principal est détenu par les fondateurs. Ils auront généralement plus tendance à réinvestir les bénéfices dans le développement de la société.

 Si la marque s’est construite sur des valeurs écologiques et sociales, alors il y a de fortes chances que les bénéfices soient réinvestis dans ces mêmes valeurs.

A contrario, si l’actionnariat principal est détenu par un grand groupe ou un fonds d’investissement, alors il est fort possible que les bénéfices soient redistribués aux actionnaires afin de répondre aux attentes de rentabilité à court terme, ce qui est rarement compatible avec une démarche éco-responsable authentique.

En résumé on pense qu’adopter une consommation responsable c’est aussi se demander à qui on donne notre argent et à quoi il va servir.

Comment se positionne LA GREEN SESSION ?

Notre mission jusqu’à présent consiste à recueillir un maximum d’information par rapport aux critères présentés ci-dessus et de les retranscrire en toute transparence dans notre annuaire. Ainsi chaque lecteur pourra se faire son avis selon ses préoccupations principales (écologie, social, bien-être animal…).

Nous avons conscience que toutes les initiatives présentées dans cet annuaire ne se valent pas en termes d’engagement et d’impact.

Même si certains projets sont encore très imparfaits, nous savons qu’il faut du temps pour amorcer une réelle transition.

Nous avons donc voulu donner de la visibilité aux projets qui démontrent, selon nous, une réelle sincérité dans leur démarche éco-responsable et qui s’inscrivent dans un processus d’amélioration continue pour tendre progressivement vers un impact réduit au minimum.

Bon ok… une fois qu’on a dit ça, on n’a pas forcément dit grand chose 🙂

On va quand même se mouiller un peu plus et te donner quelques précisions sur notre raisonnement.

D’une manière générale nous aurons toujours tendance à privilégier les solutions qui permettent d’allonger au maximum la durée de vie des objets et de leur donner une seconde vie. Cela passe bien évidemment par la réparation, l’upcycling, le recyclage ou encore l’achat d’occasion.

Si aucune de ces solutions n’est possible alors il faut se tourner vers du neuf éco-responsable.

Processus d'achat éco-responsable
Attention ça ne rigole plus… on fait péter les logigrammes !

Là encore toutes les initiatives ne se valent pas et notre position est de privilégier au maximum les marques qui utilisent le moins possible de ressources naturelles, et qui génèrent le moins possible d’émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie (de la matière première jusqu’au consommateur).

Cette réflexion nous amène donc à te conseiller en premier lieu des marques qui utilisent des matières recyclées et qui fabriquent leurs produits en France ou en Europe.

Cela permet de répondre aux enjeux environnementaux avec l’utilisation d’une matière qui n’est pas puisée dans le milieu naturel et un transport limité puisque la matière recyclée est disponible localement et la fabrication, dans le cas du made in France ou Europe, est proche du lieu de consommation.

Cela répond également aux enjeux sociaux avec des conditions de travail qui reposent sur un cadre légal et réglementaire relativement exigeant.

Bien sur cette recommandation n’est pertinente que dans le cas d’un consommateur français, voir européen. Pour les marques qui distribuent à l’international, le problème est plus complexe.

Réduire son impact environnemental signifierait produire au plus près des consommateurs avec des matières premières locales. Cela impliquerait de multiplier les partenariats avec les usines dispatchées aux quatre coins du monde au risque de moins bien maîtriser le volet social…

Comment sont recueillies les informations ?

Pour recueillir les informations relatives aux process de fabrication des marques, il existe plusieurs niveaux d’investigation.

Le plus approfondi consiste à labelliser les marques selon un cahier des charges précis. Pour vérifier les informations, des justificatifs pourront être demandés aux marques et des audits pourront être réalisés. Cette méthode est la plus fiable mais elle nécessite des ressources importantes en termes de temps et d’argent.

Une autre méthode consiste à recueillir les informations disponibles directement sur les sites internet des marques. En fonction des informations disponibles, le rédacteur de l’annuaire se contentera de faire une liste (bien souvent sans même une description) des marques qui correspondent à une catégorie définie. Cette méthode est très simple et nécessite peu de moyens. C’est la méthode la plus fréquente que l’on retrouve dans la majorité des annuaires en ligne.

Notre méthode se situe entre les deux présentées ci-dessus. Nous commençons par étudier toutes les informations mises à disposition par les marques (site internet, communiqués de presse, articles de presse, rapports RSE…). Cette étape nous permet de présélectionner les marques qui semblent correspondre à nos critères.

Puis nous contactons les marques pour leur soumettre un questionnaire standardisé qui nous permet de juger de leur engagement éco-responsable. Si on a besoin d’informations complémentaires, des échanges par mail ou téléphone peuvent avoir lieu.

La limite de notre méthode se situe au niveau de l’origine des informations analysées. Nous nous basons essentiellement sur des informations de type déclaratives.

Pour l’instant, il nous est impossible, d’un point de vue financier, de mener nos propres audits. Un des seuls éléments d’origine indépendante que nous pouvons analyser provient des éventuels labels mis en avant par les marques. Là encore il convient d’être rigoureux et de prendre du recul car tous les labels ne se valent pas et n’apportent pas la même crédibilité.

Notre rôle est donc de connaitre ces labels et de les prendre en compte dans notre grille d’analyse.

Faut-il payer pour apparaitre dans l’annuaire ?

Cette question est également très légitime et mérite d’être posée. Proposer une marque dans cet annuaire de la glisse éco-responsable permet à la marque de bénéficier d’une certaine visibilité.

Cette visibilité est d’autant plus pertinente que l’audience est dite « qualifiée » car le site s’adresse principalement à la cible des marques à savoir des riders soucieux de leur impact écologique.

De plus, ce travail de recherche et d’investigation nous prend pas mal de temps et ça ne serait pas complètement déconnant de toucher une rémunération pour le faire… On a le droit de rêver, non ?

Trêve de suspens, voici notre position : Nous n’avons jamais accepté d’être rémunéré pour faire la promotion des marques et des projets dans notre annuaire ou même dans notre blog.

La raison est simple, nous ne voulons en aucun cas mettre en péril notre indépendance. Les seuls critères pris en compte pour apparaître sur notre annuaire sont les critères environnementaux et sociaux cités ci-dessus.

La question du financement est très importante et mérite de la transparence.

A ce jour, notre seule source de revenu provient des ventes que l’on peut faire avec notre Eshop. Tu pourras toujours me dire que l’on n’est pas objectif lorsque l’on mentionne les marques que l’on distribue.

Je pourrais essayer de te convaincre de la sincérité de notre démarche… mais il y aura toujours un doute.

La seule chose que je peux te répondre à ce sujet est que nous revendons à ce jour uniquement 14 marques alors que nous présentons dans notre média (blog + annuaire) des dizaines d’autres marques. Le doute est donc limité à ces 14 marques qui, je te rassure, ont bel et bien été sélectionnées selon leur engagement écologique et social 😉

Comment apporter ta contribution à cet annuaire ?

Cet annuaire est encore très incomplet et l’objectif est de le faire grandir progressivement avec la communauté.

Même si nous cherchons à être le plus précis possible dans nos recherches, nous ne disposons malheureusement pas de toutes les informations.

Nous avons donc besoin de toi pour faire vivre cet annuaire.

Soit en nous faisant découvrir des nouveaux projets, soit en nous partageant ton avis ou ton retour d’expérience sur certains projets déjà référencés.

Ce dernier point est très important car il permet de recueillir des avis sur la qualité et la durabilité des marques et des projets. La durabilité est un pilier essentiel d’une consommation plus responsable. Ne pouvant malheureusement pas tout tester, le retour d’expérience de la communauté est le meilleur moyen d’apporter une réponse sur ce point.

Petit conseil… Évite de tester ça chez toi

Grâce à ta contribution, tu nous aideras à faire de cet annuaire une référence pour tous les amateurs de glisse qui cherchent des solutions concrètes pour réduire leur impact.

Si tu souhaites apporter ta pierre à l’édifice, rien de plus simple. Il te suffit de laisser un commentaire en bas de l’annuaire. Si tu souhaites laisser un avis ou un retour d’expérience sur une marque ou un projet, le mieux est de rédiger ton avis directement dans la zone commentaire située en bas de la fiche concernée.

On t’encourage à communiquer via les commentaires car ça permet de donner de la visibilité à notre échange (ton commentaire et nos réponses) et ainsi en faire profiter toute la communauté.


Et voilà, tu sais tout sur cet annuaire de la glisse éco-responsable. Si tu as des questions, n’hésite surtout pas à nous laisser un commentaire en bas de cette page, on y répondra avec plaisir sous 48h max.

Si tu aimes le concept et que tu veux avoir plus d’infos et de conseils, n’oublie pas de rejoindre la communauté en t’inscrivant à la newsletter.

Et si tu veux toi aussi aider les autres riders à mieux consommer, n’oublie pas d’apporter ta contribution en laissant un commentaire dans l’annuaire (proposition d’une marque, avis, retour d’expérience…).

Tchuss

3 Commentaires sur “L’annuaire de la glisse éco-responsable : tout savoir pour consommer moins et mieux

  1. Virginie says:

    Merci de nous offrir des lectures intéressantes et enrichissantes, merci de nous faire sentir moins seuls dans nos petites actions du quotidien! Ca fait du bien de savoir que nous ne sommes pas les seuls à penser que NOUS pouvons changer les choses (et de ne pas entendre « parce que tu crois vraiment que c’est toi qui va pouvoir faire changer les choses? »). C’est toujours un bonheur (et une motivation) de lire vos newsletters! Continuez comme ça! 🙃

  2. Pingback: Bilan de l’année 2019 et perspectives pour 2020 - La Green Session

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *