GAWOOD : des planches de surf en bois éco-responsables

Zoom planche de surf en bois Gawood

Lors de nos précédents articles sur la fabrication des planches de surf, on a mentionné à plusieurs reprises les planches de surf en bois.

On t’avait promis que l’on reviendrait sur le sujet et c’est ce que nous allons faire dans cet article. On a profité de notre dernier déplacement dans le Finistère pour rencontrer une des références en la matière, le shaper Gawood surfboards.

On te dit tout dans cet article…

SOMMAIRE :

Qui se cache derrière Gawood ?

Gawood est une marque de surf qui propose des planches en bois creuses qui n’utilisent pas de résine.

L’homme qui se cache derrière ce projet éco-responsable est Gaël Le Thellec. Et comme son nom l’indique, Gaël est né et a grandi en Bretagne.

Fils d’un papa designer industriel, Gaël a pas mal bougé pendant son enfance et a quitté sa Bretagne natale pour découvrir notamment Hong-Kong et Paris.

Dès l’âge de 16 ans, Gaël a intégré l’école Boulle à Paris pour se former à la sculpture sur bois. Après 5 années d’études, Gaël a enchaîné pendant 10 ans des missions variées pour des ateliers déco sur Paris. Ses principales réalisations consistaient à créer des décors pour les vitrines des grands magasins.

Pendant ses premières expériences, Gaël a été amené à utiliser plein de matériaux différents (peinture, résine, bois,…). Ça lui a permis de confirmer son amour pour le travail du bois et sa volonté d’orienter son parcours professionnel dans ce sens.

Un surfeur passionné avant tout

Baigné par l’univers marin depuis tout petit et fils de windsurfeur, Gaël est avant tout un amoureux de l’océan. Il fait ses premiers débuts en tant que surfeur vers l‘âge de 13 ans puis intensifie sa pratique à partir de ses 16 ans.

Gael de Gawood dans son atelier
Gaël dans son atelier de shape

Le surf ne l’a jamais quitté et même pendant ses longues années sur Paris (études + premiers boulots), Gaël a continué de pratiquer sa passion.

Les origines du projet Gawood

En 2014, Gaël découvre Tom Wegener, shaper australien de planches de surf en bois. C’est le déclic…

Il y voit le moyen d’allier ses deux passions : le surf et le travail du bois.

Gaël se lance donc dans le shape de sa première planche en bois : un mini-simmons.

Il la teste en Normandie avec son frangin et le résultat est mitigé… Elle fonctionnait mais elle prenait l’eau à cause d’un mauvais collage.

Ce n’est pas pour autant que Gaël se décourage. Ce n’est qu’un point de passage obligé pour apprendre à devenir shaper. Il la répare puis en shape une deuxième, puis une troisième, toujours avec le soutien de son frère qui se « dévoue » pour tester les planches et aider à leur amélioration.

shape planche gawood
Planche Gawood en cours de shape…

En 2016, le travail finit par payer et les planches deviennent performantes. Gaël décide alors de changer de vie et de revenir en Bretagne pour se lancer en tant que shaper de surf en bois… Gawood est né !

Assez rapidement, le projet suscite beaucoup d’engouement, notamment grâce à une magnifique vidéo de présentation réalisée par Mégane Murgia :

Pas étonnant… Gawood incarne cette volonté, présente chez un nombre grandissant de surfeurs, de revenir aux sources avec l’utilisation de matières naturelles.

Les commandes de boards s’enchainent et Gaël vit désormais de sa passion pour le shape depuis quelques années.

Quels sont les matériaux utilisés pour fabriquer les planches Gawood ?

Sans grosse surprise, les surfs Gawood sont fabriqués majoritairement à partir de bois. Oui mais pas n’importe quel bois…

Celui utilisé par Gaël est le paulownia.  C’est un arbre originaire d’Asie qui a été importé en Europe il y a environ 20 ans.

logo gawood gravé sur planche de surf
Logo Gawood représentant la feuille de l’arbre utilisé : le paulownia

Le shaper breton nous confie qu’il est encore difficile de trouver des fournisseurs français mais que ça devrait bouger dans les prochaines années car de nombreuses plantations émergent.

Pour l’instant l’approvisionnement se fait en Espagne et en Italie, auprès de plantations gérées durablement. Pour minimiser son impact au maximum, Gaël a pour objectif d’avoir sa propre plantation. Le projet est actuellement en cours de réflexion…

En plus de sa localisation relativement proche (comparé à d’autres bois plus exotiques), le bois paulownia est également solide, léger et résistant à l’eau de mer.

Il ne nécessite donc pas de stratification (et donc de résine) pour être protégé ce qui est un énorme avantage écologique.

télécharge le top 50 des marques de glisse éco-responsables

Les autres matériaux nécessaires à la fabrication des planches Gawood sont l’huile dure (ou huile de plancher) et la colle à bois polyuréthane et un peu de résine pour fixer les boîtiers des dérives.

Les quantités sont relativement faibles. Pour une planche de surf en bois d’environ 4-5 kilos, il faut en moyenne l’équivalent d’un pot à confiture d’huile et un peu moins d’un tube de colle à bois, soit environ 200 g.

Gaël attache également beaucoup d’importance aux déchets générés. Les chutes lors de la découpe du bois sont valorisées en énergie grâce au poêle de la maison. Les copeaux propres sont compostés et les copeaux souillés par la colle sont envoyés à la déchetterie.  

Comment sont fabriqués les surfs en bois Gawood ?

L’utilisation du bois pour fabriquer une planche de surf n’a rien de nouveau. Au contraire c’est même la technique ancestrale qui a permis de donner naissance au surf.

Historiquement fabriquées dans du bois massif, les premières planches de surf en bois étaient très lourdes et pesaient plusieurs dizaines de kilos.

Dans les années 50, les progrès de la chimie ont donné naissance aux planches polyester puis époxy, beaucoup plus légères et maniables.

Les planches de surf en bois ont progressivement disparu des spots pour laisser la place à cette nouvelle fabrication à base de résine pétrochimique, certes plus performante, mais beaucoup moins écologique.

Si tu veux en savoir plus sur l’impact environnemental des planches de surf polyester et époxy, tu peux lire notre article sur la fabrication des planches de surf et sur les alternatives écologiques.

Heureusement, les shapers amoureux du bois ont progressivement mis au point de nouvelles techniques de fabrication pour réduire le poids des planches.

Deux techniques se distinguent.

La technique “évidée” qui consiste à shaper la planche dans du bois massif, puis la découper en tranche pour retirer l’intérieur de la planche. Une fois allégés, les morceaux sont ensuite recollés entre eux.

Pour mieux comprendre, tu peux regarder la vidéo ci-dessus. Gaël a commencé par cette technique avant de se tourner vers la deuxième technique dite “Hollow”.

L’objectif de cette technique est également d’éliminer le poids superflu. Pour y arriver, elle repose sur la création d’un squelette en bois encapsulé entre deux planches de bois pour former la carène et le pont.

Gaël privilégie cette technique car selon lui elle permet d’utiliser deux fois moins de bois que “l’évidé” et donne naissance à des planches plus légères.

planche de surf bois hollow en cours de construction
technique de fabrication Hollow

Une fois que la planche est collée et assemblée, il reste la dernière étape qui consiste à huiler/vernir la planche. Cette étape permet de protéger le bois afin de lui assurer une durée de vie maximale.

surf en bois gawood
Planche terminée et prête pour aller à l’eau !

Etapes de fabrication d’une planche de surf en bois Gawood :

Si tu veux avoir un aperçu de la fabrication, voici un résumé des principales étapes qui permettent de shaper une planche de surf en bois à la façon Gawood :

  1. Design de la planche et de l’ossature sur ordinateur avec le logiciel shape 3D
  2. Fabrication à la main des plaques de bois et des pièces de l’ossature
  3. Collage de l’ossature sur la planche qui servira de carène
  4. Collage des rails. Gawood privilégie une technique « en plein » avec du bois massif pour plus de solidité et donc d’étanchéité.
  5. Collage du pont
  6. Shape du rail
  7. Insert des boitiers et du plug de leash
  8. Ponçage
  9. Application de la couche d’huile
plan de la planche de surf en bois
Résultat du design par ordinateur de la planche
surf en bois hollow en cours de construction
Work in progress…
shape surf en bois gawood
Ça a de la gueule quand même…

Au niveau des outils, il faut prévoir du matériel de base de menuiserie comme une raboteuse, une ponceuse, une scie circulaire, un rabot à main, des serre-joints et des masques à poussière pour protéger tes poumons.

Durée de vie et entretien d’une planche de surf Gawood

Une planche de surf en bois dispose d’une durée de vie relativement longue en comparaison aux planches polyester et époxy.

Même si ces dernières peuvent être réparées en cas d’enfoncement ou de choc, la résine a une durée de vie limitée et au bout d’une vingtaine d’années, elles commencent à se dégrader fortement.

Les surfs en bois peuvent, quant à eux, se garder pendant au moins une génération. La construction est solide et ils se réparent facilement.

Cependant, pour allonger au maximum la durée de vie des surfs en bois, il faut en prendre soin. Voici quelques conseils :

  • Ouvrir la vanne de décompression entre chaque session (et ne pas oublier de la fermer pendant la session 😊).

En cas d’oubli pas de panique, la planche va prendre l’eau mais ce n’est pas très grave. Il faudra juste prévoir un temps de séchage d’environ 15 jours avant de retourner à l’eau.

Petite astuce donnée par Gaël : mettre la vis dans la boite à wax.

Cette vanne de décompression permet de réguler l’air dans la planche. Qui dit construction creuse dit air à l’intérieur. En fonction de la température, l’air se contracte ou se dilate. Il est donc essentiel de laisser l’air circuler grâce à cette vanne pour éviter que le bois ne travaille de trop.

vis de décompression planche de surf en bois
La fameuse vis de décompression à ne pas perdre !
  • Ne jamais laisser la board dans la house de transport en plastique.

Ces housses ne sont pas respirantes alors que le bois a besoin de sécher et respirer. Le conseil est donc de laisser sécher la board à l’air libre. Pour accélérer le séchage il est recommandé de rincer brièvement la planche à l’eau claire puis de l’essuyer pour enlever le gros de l’humidité.

  • Remettre de l’huile en fonction de l’usure.

Faire un point tous les 6 mois et appliquer localement de l’huile sur les zones usées. Bien vérifier notamment les zones de frottement (avec le leash, la housse…). Il suffit de légèrement poncer (grain fin) et de remettre une couche d’huile. Pas besoin de remettre de l’huile sur les zones waxées.

Si tu suis ces conseils et que tu prends soin de ton matos, tu devrais pouvoir garder ta board en bois toute ta vie et même la transmettre en héritage à tes enfants 😊

Et si jamais elle ne tenait pas aussi longtemps, tu pourrais en fin de vie la broyer et la composter. C’est l’avantage des planches en bois non stratées, elles contiennent peu de substances chimiques nocives.

télécharge le top 50 des marques de glisse éco-responsables

Les planches de surf Gawood sont-elles performantes ?

Il m’est difficile de répondre à cette question car je n’ai pas eu l’occasion de tester une planche Gawood.

Les planches en bois de Gawood sont un peu plus lourdes que les planches polyester et époxy.

D’après le shaper, ce surpoids n’est absolument pas un handicap. Au contraire il permet de pratiquer une glisse plus douce et plus en harmonie avec les mouvements de la vague.

Le poids moyen se situe entre 4,5 kg et 5 kg pour un fish en 6′ et 8,5 a 9 kg pour un 9′.

surf gawood en action sur l'eau
Reste cool bébé sinon j’te dirais bye bye

Si ton objectif est de déchirer la vague avec un surf ultra radical, ce type de planche n’est sans doute pas le plus adapté à ta pratique.

Par contre si tu pratiques un surf plus cool et moins « radical », il y a de grandes chances que tu sois conquis par cette technique de fabrication plus naturelle.

Si tu es intéressé mais que tu ne te sens pas encore prêt à franchir le cap, fonce chez Gawood essayer une planche. Certains modèles sont disponibles et ça te permettra de rencontrer Gaël et découvrir les magnifiques spots près de chez lui.

Si tu as déjà testé une planche Gawood, partage ton expérience avec la communauté et viens nous dire en commentaire ce que tu en as pensé !

Les planches de surf Gawood sont-elles écologiques ?

Pour déterminer si une planche de surf est écologique, il est important d’analyser son cycle de vie global.

Si on résume, une planche Gawood est fabriquée en grande majorité avec du bois planté en Espagne et en Italie, l’équivalent d’un pot à confiture d’huile dure naturelle (mais pas forcément locale car l’un des ingrédients est le soja), environ 200g de colle à bois PU et un peu de résine pour les boîtiers.

Les planches Gawood sont donc en grande majorité composées de matières naturelles et renouvelables. Le bois présente également l’avantage d’absorber et de stocker du CO2 lors de sa vie.

dérives en bois
Dérives en bois

En comparaison, une planche de surf polyester classique est composée d’un noyau en polyuréthane, de plusieurs couches de tissus en fibre de verre et de résine polyester d’origine pétrochimique.

L’autre gros avantage d’une planche en bois par rapport à une planche polyester est la durabilité. Bien entretenue, une planche de surf en bois pourra vivre en 3 et 5 fois plus longtemps qu’une planche polyester ou époxy.

L’impact en fin de vie est également à l’avantage des planches Gawood. Composées de matières naturelles, elles peuvent être compostées alors que les autres planches finissent en décharge.

Pour toutes ces raisons, les planches de surf en bois telles que construites par Gawood, représentent selon nous l’alternative la plus écologique.

Je précise bien « telles que construites par Gawood » car une planche de surf en bois peut avoir un impact écologique très variable.

Certains shapers utilisent des bois exotiques transportés sur de longues distances et qui nécessitent une stratification pour être protégés de l’eau.

L’impact de ces planches n’est donc pas comparable à celui de Gawood car elles nécessitent plus de transport et l’utilisation de résine.

ACV planche de surf polyester
Répartition de l’impact environnemental d’une planche de surf polyester

Il faut savoir que la résine peut représenter plus de 50% de l’impact environnemental d’une planche de surf. Pour atténuer cet impact, les shapers bois utilisent souvent une résine époxy bio sourcée qui se compose en partie de carbone sourcé à partir de matière végétale.

C’est mieux mais ça reste toujours plus polluant que de ne rien utiliser 🙂

Apprendre à fabriquer sa planche de surf en bois… C’est possible !

Au début de son activité, Gaël recevait régulièrement des demandes de surfeurs qui voulaient shaper leur propre planche à ses côtés.

Malheureusement, comme tout bon artisan/entrepreneur à ses débuts, Gaël shapait dans son garage et n’avait pas la place pour accueillir d’autres personnes.

Face aux demandes de plus en plus nombreuses, Gaël a décidé d’investir dans un atelier un peu plus grand qui lui permet désormais de recevoir deux stagiaires en même temps.

La bonne nouvelle c’est donc qu’il est désormais possible de suivre un stage de shape avec Gawood pour fabriquer soi-même sa board en bois.

atelier de shape gawood
Et voilà l’atelier de shape qui t’attend…

Le stage se déroule sur 5 jours, ce qui te permettra de vivre une expérience unique au cœur du Finistère sud. Si tu ne connais pas encore Gaël, c’est un type très accessible et super accueillant, donc n’hésite pas à t’inscrire, tu passeras un bon moment en bonne compagnie !

On t’a prévenu, l’ambiance de travail sera plutôt détendue 🙂

Et la mauvaise nouvelle c’est que les stages de shape partent comme des petits pains et qu’il faut être réactif pour prendre sa place. Si ça t’intéresse, connecte-toi sur le site de Gawood en août, date à laquelle Gaël ouvrent les inscriptions pour les prochains stages disponibles.


Et voilà, c’est le fin de l’article, on t’a dit tout ce que l’on savait sur Gawood et ses planches de surf en bois. J’espère que tu en sais désormais un peu plus et que ça t’a donné envie de te mettre à l’eau avec une board naturelle.

Si tu veux découvrir d’autres marques de glisse éco-responsables, tu peux télécharger notre ebook gratuit en cliquant sur cette image :

télécharge le top 50 des marques de glisse éco-responsables

Et n’oublie pas de t’abonner à notre newsletter pour rester informé des actualités de la glisse éco-responsable et profiter des bons plans que l’on réserve à nos abonnés 🙂

bouton inscription newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *