Cri du cœur Made in La Yaute

vignette article julien

A la fin du confinement, Julien, un membre de La Green Session, nous a envoyé ce véritable cri du cœur. Entre désespoir et espoir, voici le récit d’un amoureux de la neige qui n’a pas eu le temps de dire au revoir à sa saison…

Tu souhaites toi aussi partager une session ou une expérience de vie inspirante ? Lance-toi et contacte nous par email (pierre@lagreensession.com).


Heureux, déconfiné mais frustré et impatient

Heureux car déconfiné, oui nous avons retrouvé la liberté de pouvoir sortir sans attestation, sans raison valable, on peut ressortir juste parce que l’on en a envie, et ça c’est cool, même si depuis la météo nous joue quelques tours avec cette pluie.

La dernière fois que je t’ai vu, tu ressemblais à ça …

Seulement voilà, le 15 mars a marqué un coup d’arrêt brutal dans la saison de ski ! Si comme moi ce fameux samedi 14 mars tu t’es dit :

” Non aujourd’hui je reste à la maison profiter de la famille, je ne monte pas, en plus demain la météo s’annonce bonne, je monterai demain… “

Mais ça c’était sans compter cette terrible nouvelle qui tombe en début de soirée annonçant la fermeture des domaines. Puis quelques jours après les mesures de confinement strict s’en suivent, t’interdisant de sortir à plus d’un kilomètre de chez toi et pas plus de 100 de D+… Adieu donc le ski de rando aussi.

Quand te reverrai-je, pays merveilleux ???

Normalement à partir de cette date, tu retrouves ta station, sans la foule, c’est là que commence la saison de ski de printemps avec en fin de journée une bonne bière en terrasse avec un soleil de plus en plus présent, entre potes de ride.

Avec une neige toujours douce dès le milieu de matinée, tous les week-end un derby (principe simple, tu pars d’en haut d’une montagne et le premier arrivé en bas avec le meilleur chrono, avec comme simple devise, si tu freines, tu paies la tienne…. Derby de Balme, Derby de la Meije, Derby du Loup …) 

Vous me manquez les copains (snif) …

Période pendant laquelle il est possible de se faire une sortie ski le matin et faire un tour de VTT l’après-midi, profiter de coucher de soleil à couper le souffle avec une sortie de ski de rando en fin de journée. 

“Mais surtout pas de fête de fermeture des domaines, pas de Der des Der … Cette dernière journée de ski ne sera donc jamais faite, et ça psychologiquement je n’y étais pas préparé …”

A lire aussi :
Les 8 raisons de préférer le ski de randonnée au ski de piste
PFC : Pourquoi nos vestes de ski contaminent-elles la planète ?

Depuis j’essaie de faire un travail sur moi-même !

Alors je me dis que les beaux jours vont aider à franchir cette étape, le VTT, le trail, les randonnées en montagne, le paddle, les vacances à l’océan, le surf, vont pouvoir m’occuper l’esprit, penser à autre chose que le ski, la neige, les virages cartes postales.

activités outdoor en foret
Ahh, mais c’est quand même pas mal aussi sans neige.

“Et dès octobre je vais pouvoir guetter le moindre frémissement des modèles météo, m’impatienter de voir le mauvais temps s’installer avec du froid pour pouvoir constituer une bonne sous-couche.”

Ensuite voir défiler les perturbations plus actives les unes que les autres apportant à chaque passage quantité de neige fraîche abondante (je t’ai donné envie là, tu t’imagines voir tomber cette neige et te dire que la session de demain va être dantesque, pas vrai ????)

Ce n’est qu’un au revoir…

Seulement voilà ce scénario n’est pas pour tout de suite, d’abord il faut profiter de l’été afin de pouvoir mériter l’hiver ! Faut voir le coté positif, ça te laisse le temps pour te reconstituer des cuisses en béton 😉

Vive l’hiver !!!

Texte et photos : Julien


Si toi aussi tu souhaites partager avec nous une session ou une expérience inspirante, n’hésite pas à nous contacter à l’adresse suivante : pierre@lagreensession.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *