Comment fabriquer une paille en bambou facilement ?

verre avec une dizaine de pailles en bambou

Tu pourrais me dire que cet article n’a rien à voir avec de la glisse éco-responsable ? Ça serait vite oublier qu’une bonne session d’été se termine toujours par un Mojito. Et t’as déjà essayé de boire un Mojito sans paille ? Avoir un bout de menthe coincé entre les dents ça ne te gêne pas trop ? Alors pour éviter d’avoir l’air con.ne, l’utilisation d’une paille est fortement conseillée. CQFD.

On est en 2019, j’image donc que tu sais déjà à quel point les pailles en plastique sont une catastrophe pour l’environnement. Je ne vais donc pas te refaire l’histoire … La bonne nouvelle (il faut toujours regarder le verre à moitié plein !) c’est que ces pailles en plastique vont être interdites à la vente d’ici 2021.

Mais en attendant on fait quoi ? On ne va quand même pas se priver de mojito !

L’une des alternatives écologiques à la paille en plastique c’est la paille en bambou. Elles sont presque réutilisables à l’infini et le bambou ça pousse partout comme du chiendent.

Pour te procurer des pailles en bambou, deux solutions s’offrent à toi.

Soit t’es une feignasse et tu décides de les acheter (tu trouveras plusieurs modèles sur le site de Dream Act) … Cela ne te dispensera pas de te lever les fesses pour couper les citrons, verser le rhum, le sucre de canne et l’eau pétillante !

Soit t’as l’âme d’un aventurier et tu décides de fabriquer tes pailles toi même. Elles seront certainement moins belles que celle du commerce, mais tu verras la fierté que auras à proposer des cocktails à tes amis. Si en plus tu as des enfants, tu deviendras leur super héro.ïne.

Pour fabriquer des pailles en bambou c’est super simple, voici la méthode en 6 étapes que j’utilise. Tu verras c’est assez artisanale :

Etape 1 : Choisir le bon bambou

Attention, c’est peut être l’étape la plus compliquée… Déjà il faut trouver du bambou, mais ça normalement cela ne devrait pas être un problème tant il y en a partout.

Ensuite il faut choisir le BON bambou, ni trop gros, ni trop fin. Dans les 2 cas tu risques d’avoir du mal au tirage (tu pourras toujours te rattraper au grattage !).

Le bon diamètre pour une paille en bambou
Pour un débit parfait !

Pour une bonne paille il faut que le diamètre extérieur face entre 0,5 et 1 cm (après ce n’est pas une science exacte non plus).

Si tu ne trouves pas, tu peux toujours prendre un gros bambou et n’utiliser que la partie haute, qui est généralement plus fine.

Il faut également choisir un bambou avec des sections d’au moins 15 cm entre deux nœuds.

Pourquoi ?

Parce que le bambou est creux (c’est pour ça qu’on l’utilise pour faire une paille) sauf au niveau des nœuds.

deux noeuds dans un bambou
13 cm ta paille est trop courte… tu ne toucheras pas le fond … de ton verre !

Etape 2 : Couper les pailles

Une fois que tu auras trouvé une section au bon diamètre avec au moins 15 cm entre 2 noeuds tu vas pouvoir procéder à la découpe.

Alors là j’ai essayé plusieurs techniques.

Le sécateur ? Ça fonctionne mal. Ça a tendance à écraser le bambou et à le fêler, résultat la paille va fuir…

La sci ? Oui, à condition d’avoir des petites dents. Une sci à métaux fera parfaitement l’affaire. Il faut des petites dents, parce que le bambou aura tendance à s’effilocher.

Pierre qui scie du bambou pour faire une paille bio
Ingrédient important, l’huile de coude !

Je n’ai toujours pas essayé la Dremel mais je pense que cela devrait bien fonctionner … et en plus tu feras moins d’effort !

Etape 3 : Le ponçage

Une fois coupé, les bords de la paille seront un peu abrupts. Il est donc préférable de les arrondir en les ponçant.

le matériel nécessaire pour poncer une paille en bambou
Il fallait y penser !

J’utilise du papier à poncer, un gros grain pour commencer et un grain plus fin pour les finitions. Si tu n’as que du fin ça marche aussi.

Etape 4 : Le nettoyage

A l’intérieur du bambou il y a une fine couche de cellulose. Il est préférable de la détacher. 

Alors soit tu as un écouvillon super fin … mais franchement qui a ça chez lui ?

utiliser du bambou pour faire un écouvillon de paille
écouvillon à usage unique

Soit tu en fabriques un, en utilisant une très fine branche de bambou sur laquelle tu laisses 1 ou 2 feuilles. 2-3 va et vient à l’intérieur et l’affaire est dans le sac.

Etape 5 : La stérilisation

C’est mon côté microbiologiste que revient … Par sécurité, je laisse tremper mes pailles 15 minutes dans de l’eau bouillante.

Etape 6 (la meilleure) : L’utilisation

pierre qui boit à la paille en bamabou
Un mélange de fierté et de plaisir (avec modération !)

Prépare ta boisson préférée, plonge y ta paille et aspire … hum que c’est bon et en plus c’est sans plastique !!!

Bonus :

Cet été, au Portugal, sur la lagune d’Obidos, nous avons trouvé dans un bar des pailles en pâtes (et pas des Panzani !).

C’est hyper pratique pour les bars, parce qu’il n’y a pas de nettoyage (usage unique) et que c’est presque au même prix que les pailles en plastique.

Ces pailles sont mangeables (j’ai croqué la mienne, c’est quand même pas ouf !) et donc inoffensive pour l’environnement.

C’est un excellent compromis pour un bar, mais à la maison, je reste adepte du home made. 

A vos scies, prêt, paillez !


Viens suivre toutes nos aventures :
FACEBOOK ou INSTAGRAM ou LINKEDIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *