Comment choisir un t-shirt durable ?

Tuto avec Benoit Wojtenka pour aider à choisir un t-shirt de qualité


Lorsque l’on parle d’achat éco-responsable, il y a 3 critères qui entrent en jeu :

  • Le respect de l’environnement (exemple : pas de pesticide)
  • le respect de l’humain (exemple : conditions de travail décentes)
  • la durabilité du produit (exemple : conception solide du produit pour qu’il puisse “vivre longtemps”)

Généralement, en cherchant un peu on arrive à trouver des informations sur les deux premiers critères. Par contre il est très rare qu’une marque de vêtements communique sur la qualité de ses coutures ou sur la résistance de son textile.

Pourtant ces caractéristiques techniques peuvent être facilement vérifiées au moment de l’achat d’un produit… Mais qui a vraiment les compétences pour pouvoir faire la différence entre une conception durable et une conception foireuse ?

Peu de personnes au final… et nous les premiers !

Comme cela devrait être un critère important pour la sélection de nos habits, nous avons décidé d’écrire une série d’articles pour que tout le monde puisse faire un “contrôle technique” des vêtements avant de les acheter.

Nous allons commencer cette série par un vêtement que nous avons tous dans nos armoires et qui a une conception relativement simple : le t-shirt .

Pour en parler, nous sommes allés à la rencontre de l’expert des textiles, la bible des fibres, le gourou des étoffes, j’ai nommé Benoît Wojtenka, co-fondateurs de la société Bonne Gueule.

Lorsque Benoît a accepté de tourner le tuto, j’ai pris tous les t-shirts que j’avais dans mon armoire et avec Vincent nous sommes montés sur Paris. J’ai étalé la dizaine de t-shirts de marques différentes que j’avais avec moi (je sais, dix t-shirt c’est beaucoup trop, mais la plupart ont plus de 10 ans !) et j’ai posé à Benoît la question qui tue :

Comment faire la différence entre un bon et un mauvais t-shirt ?

Et voici ce qu’il nous a recommandé :

Les coutures, tout se situe dans les détails

La première chose à faire lorsque l’on achète un t-shirt c’est de vérifier les finitions. C’est comme pour tout, si les finitions sont bien faites, il y a fort à parier que tout le reste soit également de qualité. Le t-shirt n’en fait pas exception. Mais les finitions c’est quoi ? Voici ce qui nous guidera :

La bande de propreté au niveau du col 

Exemple de t-shirt avec et sans bande de propreté
C’est du propre !


Ce qu’il faut regarder en premier ce sont les coutures et notamment celle à l’arrière du col. C’est celle qui sera soumise au plus grand nombre de frottements. Pour ne pas qu’elle s’abîme, les fabricants peuvent y ajouter une bande de propreté. La bande de propreté c’est un morceau de tissus qui est cousu sur toute la longueur de l’arrière du col.

Si ton t-shirt en a une c’est un très bon signe ! s’il n’en a pas, passe ton chemin.

Les coutures et la bande de propreté au niveau des épaules

Sur certains modèles cette bande de propreté peut même aller jusqu’aux épaules. Ça consolide la couture et ça rend le t-shirt plus agréable à porter. Cette bande est plus rare, donc si tu en as une c’est que le concepteur a particulièrement fait attention à la conception, c’est un excellent signe de qualité.

A moins d’être un expert de la couture c’est assez difficile de faire la différence entre une bonne couture et une mauvaise couture. Encore une fois, la chose à vérifier va se situer dans les détails. Plus la couture va être chiadée, plus cela signifie que le fabricant a fait un effort particulier dans la conception, c’est encore une fois souvent le signe de qualité.

Comme une photo vaut mille mots, voici trois exemples de t-shirts avec des coutures différentes.

Exemples de coutures
Du très bon et du moins bon !

Le premier t-shirt est de la marque Patagonia, qui est une marque réputée pour sa robustesse. On voit qu’il y a une bande de propreté qui va jusqu’à l’épaule, mais qu’il y a également (coté extérieur) une double couture. Ce qui rend le t-shirt beaucoup plus solide. Qui dit double couture dit double de temps pour cette étape de fabrication. Tu comprendras donc pourquoi ce genre de t-shirt est un peu plus cher que les autres.

Le deuxième, de la marque Thinking Mu, n’a lui pas de bande de propreté au niveau de l’épaule, mais le surjet (et bim le mot technique que personne ne comprend…il parait qu’il en faut toujours au moins un par article… heureusement il y a un lien vers la définition) est plaqué et cousu. Du côté extérieur on voit très bien les 2 lignes de coutures. C’est également un gage de qualité.

Le troisième t-shirt est lui beaucoup plus basique. On voit bien que le temps passé pour les finitions est minime. Il n’y a qu’une simple couture, pas de bande de propreté, ni de plaquage du surjet.

Une attention particulière pour le col

exemple de cols, un col bien droit et un autre qui baille
2 cols … On dirait une étape du montagne du tour de France


Si dès l’achat le col ne tient pas bien droit, après 4-5 lavages ça n’en sera que pire… pour vérifier ce point là il faut mettre le t-shirt à plat et vérifier que le col tienne bien droit, qu’il ne baille pas.

Si ça baille, ton t-shirt sera un feu de paille.

l’épaisseur du tissus un gage de qualité ?

Est-ce qu’un t-shirt épais sera plus solide qu’un t-shirt fin ? La réponse est oui mon capitaine ! Un t-shirt plus épais durera plus longtemps.

Mais les t-shirts fins ne sont pas à proscrire pour autant. Avec des matières un peu plus fines, le t-shirt peut être très agréable à porter, surtout l’été quand il fait chaud. On peut donc en avoir un ou deux dans sa garde robe qu’on ne mettra que l’été, ce qui permettra de ne pas trop l’user et donc de le garder longtemps.

Combien de t-shirts dois-je avoir pour ma garde robe éco-responsable ?

Il ne faut pas acheter un t-shirt sur un coup de tête. Il y a également une loi de Pareto sur les t-shirts. On porte 20% de nos t-shirts, 80% du temps… Alors pourquoi en avoir autant s’ils ne servent jamais ?

Idéalement il faudrait en avoir 4 ou 5 dans son placard, mais pas plus. Cela permet d’acheter des t-shirts de meilleur qualité. Avec des matières plus travaillées comme le chanvre, le lin et même la laine.

La laine a bonne haleine

Ces derniers temps les t-shirts en laine reviennent au premier plan, surtout chez les pratiquants de sports outdoor. A ton avis pourquoi ?

Déjà parce qu’il est confortable. Quand je te dis ça tu penses directement te retrouver avec un truc énorme qui ressemble aux pulls de ta grand mère, qui piquent et qui grattent ?? Et bien non, les nouveaux t-shirts en laine mérinos sont aussi doux et fins que les t-shirts en coton.

L’avantage du t-shirt en laine mérinos c’est qu’on ne sue presque pas dedans. Il tient chaud quand il fait froid (parfaite sous couche pour le ski), et tient frais quand il fait chaud… a ton avis pourquoi les moutons en ont autant sur le dos ?? Béééééé ils ne sont pas fous ! 

Autre point important, avec un t-shirt en laine on dégage moins d’odeur corporel (pour en avoir deux dans mon jardin, ceci ne fonctionne pas si tu es toi même un mouton !). Grace au pouvoir hydrophobe de la laine, la transpiration est évacuée rapidement, les bactéries n’ont pas le temps de se fixer dans le tissus et donc de produire la “mauvaise odeur”. Avec un t-shirt technique en polyester il te faudra une demie journée pour attirer les mouches, en coton c’est une journée et en laine c’est trois jours !

Mimi et Cactus les 2 moutons de Ouessant de Pierre
Mimi et Cactus, mes deux tondeuses vivantes !


En plus il se lave facilement et sèche très vite. C’est LE produit indispensable pour les trips van de plusieurs jours ou les séjours au ski.


Voila, normalement tu en sais beaucoup plus sur le t-shirt.

En résumé sur un t-shirt il y a peu de chance de vraiment se tromper… sauf si tu ne le choisis pas à ta taille. Certains détails, que tu connais maintenant feront la différence. A toi de bien regarder et de devenir encore plus expert.

Si ce sujet t’intéresse et que tu souhaites encore plus approfondir le sujet, je te recommande la lecture de cet article tiré du blog de Bonne Gueule :
GUIDE D’ACHAT : COMMENT BIEN CHOISIR VOTRE T-SHIRT ?

Et si tu as d’autres conseils, n’hésite pas à venir les partager en commentaire.

On s’attaque à quel vêtement la prochaine fois ?

Tu as trouvé une coquille, une faute d’orthographe ou tu n’es pas d’accord avec l’un des points développés dans cet article, viens nous le dire (pierre@lagreensession.com)


Viens suivre toutes nos aventures :
FACEBOOK ou INSTAGRAM ou LINKEDIN

6 Commentaires sur “Comment choisir un t-shirt durable ?

  1. Christophe Havard says:

    Question subsidiaire : acheter un tshirt en Mérinos à 30e chez Decathlon, est-ce une vraie bonne affaire ou y a-t-il anguille sous roche?

    • Pierre Barbez says:

      Ah ah la fameuse question sur les produits Décathlon … en fait ça fait 1 an qu’on l’attendait ! Bravo Christophe tu es donc le grand gagnant.

      Decathlon c’est un vrai cas de conscience pour nous … D’un coté c’est très pratique et très peu cher … et puis c’est aussi un fleuron du Nord (t’en conclueras donc d’ou je viens).
      Mais … il y a beaucoup de “mais” ! Je pense même qu’on fera un article complet sur le sujet afin d’être plus exhaustif que sur un commentaire.

      En quelques mots voici ce qui nous pose problème:
      Ils ont très peu de produits éco-responsables (= écologique ET éthique).
      Le fait d’avoir des prix très bas, incite à l’achat compulsif … on a tendance à acheter des choses qu’on utilisera pas ou peu, puisque de toute façon au pire on aura perdu 10 euros ! Ce n’est pas très compatible avec notre motto qui est “consommer moins mais mieux”

      Pour en revenir à la laine mérinos, il faut faire attention à une chose, les conditions d’élevage des animaux. Dans la plupart des élevages on pratique encore le mulesing. Il s’agit d’une une technique chirurgical qui consiste à retirer la peau autour de l’anus (dsl j’y suis pour rien !) des moutons. Ce qui est un peu barbare, non ?
      Ensuite il faudrait connaitre les conditions sociales des personnes œuvrant dans la fabrication des produits Décathlon (labels ? autres initiatives ?).

      Niveau qualité, je n’en ai aucune idée, mais les produits Décathlon sont généralement pas trop mauvais !

  2. Claire says:

    Les T shirts de qualité, en coton notamment, j’en ai quelques uns. Mais avez-vous une solution pour les t-shirts blancs (certes bien solide niveau couture) qui deviennent gris très vite donc moins jolis et moins durable car plus envie de les porter
    Et certains même un peu jaune sous les bras à cause de la transpiration pour les plus anciens!

    • Pierre Barbez says:

      Salut Claire,

      Très bonne question ! Depuis que j’utilise de la lessive “bio” (ou maison) avec des machines à 20 ou 30°C, j’ai aussi beaucoup de mal à garder mes t-shirts blanc. La seule solution qui n’est pas satisfaisante est de laver plus chaud avec des produits chimiques (!). Si je trouve je reviens vers toi !

      • Audrey says:

        Le percarbonate de sodium fonctionne plutôt bien même à basse température et est mieux que les lessives chimiques du supermarché coté écolo 🙂

        Merci pour les articles et l’engagement!

        • Pierre Barbez says:

          Salut Audrey,

          Merci pour ton conseil, je vais essayer ça au plus vite ! Je ne manquerai pas de venir ajouter mon retour dans un commentaire en dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *