Rencontre avec Iris la pingouin surfeuse

vignette-article-iris-la-pingouin-surfeuse

Pendant le confinement, Julie, une surfeuse illustratrice (ou une illustratrice surfeuse, ça marche aussi) a écrit (et illustré) une histoire pour sensibiliser les enfants à la pollution. Son personnage principal, Iris, est une pingouin surfeuse (…ou vice versa).
Pour mieux comprendre cette histoire, nous sommes allés à la rencontre de Julie et… d’Iris.

Peux-tu nous raconter ton histoire en quelques mots ?

Je m’appelle Julie Lostanlen, j’ai 30 ans et je fais du surf depuis plus de 14 ans. Je suis designer graphique et illustratrice en freelance depuis presque 2 ans. Je vis en Bretagne dans les Côtes-d’Armor. Je suis originaire de Bretagne mais j’ai passé mon enfance en Vendée où j’ai appris à surfer à côté de Bud Bud.

(photo : ctof bzh)

” J’ai pour objectif de passer mon monitorat de surf l’année prochaine. “

Comment es-tu arrivé dans le monde de la glisse et plus particulièrement du surf ?

J’ai toujours aimé les sports de glisse et j’ai commencé par le skate puis ensuite le surf. J’ai intégré au lycée, une section sport étude surf et fait de la compétition pendant 2 ans. J’ai ensuite passé le brevet d’initiateur fédéral pour donner des cours de surf bénévolement au sein d’un club. J’aime transmettre ma passion du surf aux petits comme aux grands et sensibiliser aux dangers et à la fragilité de l’océan. J’ai pour objectif de passer mon monitorat de surf l’année prochaine.

(photo : ctof bzh)

Raconte-nous ta meilleure session.

Ma meilleure session c’est quand j’ai surfé à la Baie des Trépassées avec mes sœurs, mon copain et mes potes en plein hiver !! Moment magique et personne à l’eau sauf nous !

” J’essaye au maximum de réutiliser mes veilles combinaisons et mes planches. Je recycle les combinaisons en couture ou fait de la déco avec les planches “

Depuis que tu as commencé le surf, est-ce que tu as vu tes spots préférés se dégrader ?

Oui avec l’érosion il y a beaucoup de plages qui rétrécissent. J’observe de plus en plus de méduses aussi, des déchets et les micros plastiques après chaque tempête.

(photo : ctof bzh)

A ton niveau qu’as tu mis en place pour lutter contre cela ?

Je ramasse les déchets sur la plage dès que je peux. J’ai investi dans une combinaison et une planche de surf éco-responsable. J’essaye au maximum de réutiliser mes veilles combinaisons et mes planches. Je recycle les combinaisons en couture ou fait de la déco avec les planches. Je cherche en permanence à réduire mon impact.

Je me sentais un peu impuissante face à cette pollution et puis avec la naissance de ma nièce je me suis dit que j’avais envie de la sensibiliser via un livre simple, illustré et ludique “

Pour toi, comment pouvons nous inciter ou inspirer plus de monde à faire différemment ?

Je me sentais un peu impuissante face à cette pollution et puis avec la naissance de ma nièce je me suis dit que j’avais envie de la sensibiliser via un livre simple, illustré et ludique. C’est de là qu’est venue l’idée de créer un livre pour enfants. Dans ce livre je raconte l’histoire d’une pingouin surfeuse qui s’appelle Iris. Elle va voyager pour découvrir des spots mythiques de surf avec son compagnon de voyage Touro le crabe. Au travers de ce voyage différents personnages vont la sensibiliser à la pollution de nos océans sans dramatiser les choses. À la fin du livre elle fait un constat de ce qu’elle a vu et appris avec ses parents. Je ne donne pas de solution dans le livre, ce n’est pas le but. Je voulais simplement sensibiliser les tout-petits à ce sujet majeur de notre époque. J’aimerais que ma nièce puisse observer cette faune marine si riche quand elle sera plus grande.

(photo : Stéven Lemaître)

En ce qui concerne l’impression du livre, as-tu cherché à réduire l’impact au maximum ?

Oui. Le livre sera imprimé en Bretagne et sur du papier 100% recyclé. 

Le financement participatif a lieu sur une plateforme de financement Bretonne, pourquoi ce choix ?

Pour rester dans le 100% local et faire honneur à mes origines qui me tiennent particulièrement à cœur.

(Pour participer au financement d’Iris la Surfeuse c’est ici)

A quel autre rider (tous types de glisse) penses tu pour être notre prochain Green Rider ?

Pauline Ado

Pour suivre les aventures de Julie et Iris les surfeuses :
Instagram
Facebook
Financement Participatif

bouton inscription newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *