Riders, consommons localement et commençons par… notre bière

Cette sacro-sainte bière est la “récompense”, “le réconfort” ou la “cerise sur le gâteau” de nos après-sessions. On l’aime autant pour son goût ou pour l’ivresse qu’elle nous procure que pour le moment de partage avec les ami.e.s.

Et pourtant cette bière a un impact … Ahh putain, voilà le retour du mec relou qui casse toujours l’ambiance !!!

Eh bien oui, comme tout ce qu’on mange, boit, porte, consomme il y a toujours un impact… Mais franchement la personne qui réussira à me passer l’envie de boire MA bière, elle n’est pas encore né.e … Je veux bien faire des efforts, des sacrifices, mais pas sur MA bière !

Cependant si je devais faire un petit effort, ça serait sur la provenance de MA bière…

Alors oui, je suis du Nord, et donc j’aime bien les bières de là-bas. Il faut dire que j’y suis tombé dedans quand j’étais petit… même si on ne commence pas aussi jeune que la légende veut bien le raconter.

Donc quand je vais acheter de la bière, je ne me pose pas de questions et je fonce sur de la 3 Monts, de la Goudale, de la Ch’ti ou de la Leffe …

Mais en y réfléchissant, est-ce bien logique de transporter toute cette bière (finalement ce n’est que de l’eau et du verre) du Nord de la France vers Nantes (là où j’habite aujourd’hui) ?

S’il n’y avait aucune brasserie dans mon coin, pourquoi pas… Mais ce n’est pas le cas… Il y a plein de brasseries ou microbrasseries partout en France aujourd’hui ( la preuve ).

Il y a donc moyen de trouver bière à son goût, de faire vivre l’économie locale et surtout de réduire l’impact du transport… sans trop d’effort.

Avoir un impact positif commence aussi et surtout par soi. Mais pour cela il faut être capable de changer ses habitudes… et même les plus ancrées ! 

Et puis le jour où j’irais voir ma famille dans le Nord, le bonheur de partager une bière locale avec eux n’en sera que plus fort !

Maintenant pour moi c’est bières locales et quand je vais dans un bar je privilégie la pression pour économiser le verre !

Les habitudes ont la vie dure, n’est-ce pas Médor ?

Et toi es-tu pret.e à abandonner ta Bud, ta Keken (ou autre) pour passer à une bière locale ?


Attention quand même, c’est la dose qui fait le poison … l’abus d’alcool est dangereux pour la santé

6 Commentaires sur “Riders, consommons localement et commençons par… notre bière

  1. Quentin says:

    Bien sûr, chaque changement effectué est un pas en avant vers le monde de demain!!!

    En plus il y a de plus en plus de petites brasseries qui se lancent dans l’aventure, c’est l’occasion de faire des découvertes

  2. Isabelle says:

    Héhéhé, j’ai l’usine Kro à 20km de chez moi, c’est du local!
    Plaisanterie… il est toujours positif de faire travailler des petites brasseries locales pour soutenir l’artisanat tout en se faisant plaisir.
    Si en plus, les bouteilles sont consignées, c’est parfait pour une bière zéro déchet :-p
    Du coup, on peut trouver des “bièreries” (des magasins qui vendent de la bière) qui ont du coup des bières locales et consignées. ça permet de goûter des bières différentes: apéro dégustation zéro culpabilité (avec modération, of course).

    • Pierre Barbez says:

      Ahhh Kro, toute notre jeunesse ! 😉
      Tu as raison, il y a de plus en plus de magasins spécialisés dans la vente de bières locales qui organisent des dégustations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *