Comment acheter une bonne aile de kite d’occasion ?

comment acheter une aile de kite d'occasion

Que vous soyez débutant ou confirmé, vous vous êtes forcément déjà demandé comment bien choisir une aile de kite d’occasion. Une aile de kite ça coûte un bras et, comme nous, vous n’avez pas envie que votre nouvelle aile se déchire ou se dégonfle dès la première sortie. La vérification de l’aile avant achat est donc une étape cruciale qui ne doit pas s’improviser.

Pour vous aider dans ce moment important, nous allons vous expliquer tous les points à vérifier avant de valider votre achat. Vous trouverez donc dans cet article la check-List à suivre pour réaliser le contrôle technique d’un kite et acheter une bonne aile d’occasion en toute sérénité.

Petite précision, on part du principe que vous savez déjà quel type de kite vous souhaitez. Si ce n’est pas le cas, allez jeter un œil à l’article de Philippe qui explique comment choisir son aile de kitesurf

Pourquoi acheter une aile de kite d’occasion ?

Ça y est… vous avez repéré la perle rare qui va faire exploser votre progression (ou pas…) et vous voulez passer à l’action. Si vous avez peu d’expérience ou que vous n’avez encore jamais acheté une aile d’occasion, vous allez peut-être vous dire que ça serait plus prudent d’acheter une aile neuve. Vous avez peur de vous faire avoir ? Vous n’êtes pas certain de savoir comment choisir une aile en bon état qui ne vous mettra pas en danger ? Bravo, ce raisonnement est très sain et il signifie que vous avez conscience que le kite peut être un sport dangereux et qu’il ne faut pas faire n’importe quoi.

Même si nous sommes très à cheval sur la sécurité, nous vous conseillons quand même d’acheter une aile de seconde main pour deux raisons principales.

La première est bien évidemment le prix. Une aile de kite décote de 30 à 40% dès la première année. Il est donc tout à fait possible d’avoir une aile récente (moins de 3 ans) en très bon état pour environ 50% du prix neuf.

La deuxième raison est directement liée au concept de La Green Session et à notre volonté d’aider les riders à réduire leur impact. Elle concerne la protection de notre planète. Les ailes de kite sont composées de fibres synthétiques chimiques qui nécessitent à la fabrication des ressources polluantes comme le pétrole. Acheter une aile d’occasion permet d’augmenter la durée de vie du matériel existant et de ne pas épuiser les ressources naturelles pour produire toujours plus de neuf.

En résumé, en achetant une aile d’occasion vous ferez du bien à la planète (et donc à tout le monde) et à votre portefeuille.

Après avoir comparé les prix du neuf et de l’occasion, consulté votre compte en banque et entendu aux infos qu’une nouvelle marée noire allait encore frapper nos côtes, vous voilà désormais convaincu que l’occasion est la bonne option.

Il reste encore un léger problème à régler… euhhh comment j’achète une aile de kite d’occasion en toute sécurité et sans avoir peur de me faire enfler ?

Rassurez-vous on va tout vous expliquer dans cet article. Et pour le faire avec le plus de précisions possibles nous sommes allés à la rencontre du plus célèbre des profs de kite… j’ai nommé Philippe Ancelin de One Launch Kiteboarding !

Etape 1 : Filtrer les offres à distance

  • Demander le nombre de session

Pour évaluer à distance l’état d’usure d’une aile de kite, un bon indicateur consiste à demander le nombre de sessions de l’aile. Ce critère est beaucoup plus objectif que l’âge de l’aile. Par exemple, une aile de 2010 avec peu de sessions au compteur peut être en bien meilleur état qu’une aile de 2015 très sollicitée. Si le vendeur vous annonce un nombre de session supérieur à 50, vous pouvez vous attendre à une aile relativement usée qui présentera vraisemblablement des zones de fragilité. Si vous êtes un débutant qui cherche une bonne aile « crash-test » pour progresser sans se ruiner au démarrage, alors ce type d’aile peut convenir, sous réserve que le contrôle technique (détaillé ci-dessous) soit satisfaisant et que l’aile ne vous mette pas en danger. Par contre si vous cherchez une aile en bon état qui va durer dans le temps, il faudra privilégier des ailes avec un nombre de sessions moindre.

  • Se renseigner sur le système de sécurité en fonction du modèle et de l’année de la barre

Pour bénéficier de la meilleure sécurité il est important de choisir une barre avec un système de largage sur la cinquième ligne ou sur un avant coulissant pour les barres quatre lignes. Le modèle et l’année de la barre vous permettront, après quelques recherches, de connaitre le type de système de sécurité.

  • Ne pas fuir les réparations

Il existe sur le marché énormément d’ailes réparées. Les éliminer de votre sélection serait selon nous très dommage étant donné qu’elles sont proposées à des prix plus bas et pour la majorité d’entre elles, les réparations effectuées n’altèrent pas la qualité de l’aile. Il faut cependant bien analyser les réparations effectuées et si elles sont importantes, vous assurez qu’elles ont été réalisées par un professionnel. Une réparation isolée qui consiste à reprendre un micro trou ou une petite déchirure (une quinzaine de centimètres) n’est pas un problème. Par contre si l’aile dispose de nombreuses réparations comme par exemple un spi criblé de micro-trous, cela témoigne peut-être d’une forte usure et d’un spi qui ne tiendra plus très longtemps.

Etape 2 : Vérification visuelle de l’aile de kite et de la barre

1- Vérifier l’absence de fuite

La méthode pour vérifier l’absence de fuite consiste à gonfler l’aile, puis fermer les pinces de connexion entre les lattes et le bord d’attaque et attendre au moins trente minutes (le temps d’inspecter le reste de l’aile). L’objectif est de laisser le temps à l’aile de se dégonfler en cas de fuite. Le fait de séparer les lattes du bord d’attaque en fermant les pinces permet de localiser la zone potentielle de fuite. Après avoir fini l’inspection de l’aile et discuté avec le vendeur (et bu une bière s’il est sympa), vous allez dans un premier temps tâter le bord d’attaque et les lattes pour sentir si l’aile s’est dégonflée. Si c’est le cas vous saurez où se situe la fuite. La zone dégonflée étant la zone où se situe la fuite. Si vous ne sentez rien c’est bon signe et vous pouvez alors relâcher une à une les pinces de connexion entre les lattes et le bord d’attaque. Si vous entendez de l’air qui circule entre la latte et le bord d’attaque, cela signifie qu’il y a une fuite. Plus l’échange d’air est long et plus la fuite est importante. Comme expliqué dans la vidéo, si un très léger bruit se fait entendre au bout d’un long moment d’attente (supérieur à 30 minutes), cela n’est pas grave et ne doit pas remettre en question votre achat.

2- Vérifier l’état du bord de fuite

Le bord de fuite est une zone très exposée à l’usure car c’est la partie de l’aile qui flappe le plus lorsqu’elle est posée sur la plage. Cette partie va souvent présenter les premiers signes de faiblesse et fragiliser votre aile. Pour contrer ce problème, les fabricants ont progressivement renforcé la construction des bords de fuite. Dans la vidéo on voit bien la différence de fabrication entre une aile (même modèle) de 2010 et 2014.

bord de fuite aile kite 2010
Bord de fuite d’une aile de 2010 (renforcé après déchirure)
bord de fuite aile kite 2014
Bord de fuite renforcé du même modèle en 2014

3- Vérifier l’état général du spi et la présence de trous

Pour vérifier la présence de trous, vous allez positionner l’aile entre vous et une source de lumière (soleil ou éclairage). La lumière qui passe à travers les éventuels trous vous permettra de mieux les repérer. Si vous repérez un trou isolé ce n’est pas grave et il pourra être facilement réparé avec un morceau de spi auto-collant. Par contre si l’aile est criblée de micro trous cela indique que l’aile est très usée et est proche de sa fin de vie.

micro trou aile de kite
Mise en évidence d’un micro trou en positionnant l’aile entre vous et une source de lumière

4- Repérer les réparations et analyser leur qualité

Comme expliqué précédemment une aile réparée n’est pas forcément une mauvaise aile. Au contraire cela peut même vous permettre de faire une bonne affaire étant donné qu’elles sont souvent dévaluées.  L’important est de les repérer et d’analyser la qualité de la réparation. Vous allez donc inspecter l’intégralité du spi pour identifier les éventuelles réparations. Si vous détectez des réparations importantes, n’hésitez pas à demander au vendeur si elles ont été réalisées par un professionnel. Normalement ça devrait se voir… Si c’est le cas et que les réparations vous semblent propres alors ne vous freinez pas à l’achat.

5- Vérifier l’état des valves

Cette étape consiste à vérifier l’état des valves de gonflage et dégonflage situées sur le bord d’attaque. Il faut vérifier qu’elles ne se décollent pas et que les coutures sont solides.

valves de gonglage et dégonflage kite
vérifiez l’état des valves de gonflage et dégonflage du kite

6- Vérifier les coutures

Les principales coutures à vérifier sont celles du bord d’attaque (intérieures et extérieures). Il est important de s’assurer que les coutures principales qui assurent la rigidité du bord d’attaque ne sont pas altérées et ne présentent pas de signes de faiblesse.

7- Vérifier les bridages

En inspectant visuellement les bridages qui relient l’aile aux lignes, vous allez vérifier s’ils ne présentent pas un niveau d’usure qui pourrait présenter des risques de sécurité. Lors de cette étape il faut regarder l’état des bridages et également leurs points d’accroche au niveau de l’aile pour vérifier leur solidité.

8- Vérifier les flexibles ONE PUMP

Les flexibles de connexion entre les lattes et le bord d’attaque permettent la circulation de l’air entre ces deux parties. Grâce à la pince il est possible de les isoler comme expliqué lors de l’étape pour vérifier l’absence de fuite. Vérifier leur état est très important car en cas d’usure importante, ces flexibles peuvent fuir et donc dégonfler l’aile. Par exemple on peut voir sur la vidéo que les flexibles qui datent de 2010 sont poreux et peuvent prochainement fuir. Ces pièces sont facilement remplaçables et il serait plus prudent de le faire rapidement.

flexible one pump kite abimé
Flexible one pump abîmé (craquelures) qui nécessite d’être remplacé

9- Vérifier l’état des lignes

Déroulez les lignes lentement en les faisant passer entre vos doigts pour sentir si elles sont usées ou effilochées et s’il y a des nœuds. Dans ces deux cas, cela fragilise significativement la résistance et la solidité des lignes qui peuvent rompre beaucoup plus rapidement. Si les nœuds sont très serrés, ils seront très difficiles à défaire et cela pourrait fragiliser d’avantage la ligne. Il faut donc avoir conscience qu’une ligne avec un nœud peut céder à tout moment et qu’il est plus prudent de la remplacer.

10- Vérifier le système de sécurité

Si vous inspectez une barre quatre lignes alors vérifiez bien que le largage s’effectue sur un avant coulissant. Les systèmes basés sur les deux avants ne sont pas optimisés en termes de sécurité et peuvent présenter des risques même en cas de largage de l’aile.

Ensuite vérifiez le système de largage en l’actionnant à plusieurs reprises. En plus de vérifier qu’il fonctionne bien, cela vous permettra de vous familiariser avec et d’apprendre à le réenclencher une fois actionné.

système de largage kite
Actionnez le mécanisme de largage pour vous assurer qu’il fonctionne et vous familiariser avec

11- Vérifier l’état du dévrilleur

Rien de spécial pour cette étape qui consiste simplement à faire tourner le devrilleur de la barre (s’il y en a un) et à vérifier qu’il n’est pas grippé et qu’il fonctionne. Comme son nom l’indique, le dévrilleur vous permettra de dévriller les lignes depuis la barre lorsque vous faites des rotations du corps (backloop, frontloop…) et/ou de l’aile (kiteloop et downloop).

12- Vérifier l’état du bout de border-choquer

Si le bout de border-choquer est usé alors il faut le changer en prévention. Cette pièce de rechange se trouve facilement dans les shops ou sur internet. Personnellement j’en ai déjà changé deux et ça se fait très bien.

13- Vérifier les connexions des lignes arrières

Ne pas hésiter à « démonter » la barre au niveau des points de connexion avec les arrières pour vous assurer que tout est en bon état et que les connexions ne sont pas usées.

14- Vérifier l’état du grip

Cette vérification n’est pas utile en termes de sécurité mais elle donne des indications sur la façon dont le vendeur prenait soin de son matériel. Un grip complètement usé sur une barre relativement récente peut laisser présager une forte sollicitation du matériel alors qu’à l’inverse un grip en bon état sur une barre assez âgée laisse penser que le vendeur a pris soin de son matériel et que la barre n’a pas un nombre de session incalculable au compteur.

Où acheter une aile de kite d’occasion ?

Il existe plusieurs solutions pour acheter votre aile de kite d’occasion. La plus simple, et certainement la plus sécurisante, est de l’acheter dans un shop qui aura préalablement vérifié l’état de l’aile. Si cette option est compliquée à mettre en œuvre, vous pouvez bien sur vous tourner vers le net pour acheter votre aile. Dans ce cas, il existe plusieurs solutions :

  • Les sites web des shops qui ont souvent une rubrique « occasion »
  • Les sites spécialisés dans la vente de matériel de kite d’occasion comme DEALkites
  • Les groupes Facebook spécialisés dans l’occasion
  • Les sites spécialisés dans la vente d’occasion comme leboncoin

Que faire de vos anciennes ailes de kite ?

Vous aussi vous avez des ailes qui dorment dans le fond de votre garage ? Dans ce cas, deux options s’offrent à vous pour faire une bonne action.

La première concerne les ailes encore en état de voler en toute sécurité. Dans ce cas, vous pouvez les donner à une association qui les mettront à disposition de jeunes issus de quartiers défavorisés. L’objectif étant de faire découvrir ce sport à des jeunes qui n’auraient pas pu y avoir accès autrement.

Si cette option vous intéresse vous pouvez contacter Pierre de l’association Kite Solidaire. Il récupère les kites de moins de 5 ans en bon état pour en faire bénéficier à des jeunes de la favela de Rio au Brésil. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter sa page facebook et à le contacter directement via messenger.

Philippe Ancelin d’OLK a également lancé un projet associatif au Brésil qui consiste à financer des projets visant à aider les locaux et a créer de l’emploi grâce aux fonds récoltés par la réparation des ailes de kite. L’association met également gratuitement à disposition des ailes pour ces jeunes brésiliens afin de les ouvrir vers le sport et l’accueil de la population touristique. Pour en savoir plus vous pouvez envoyer un message via ce formulaire

La deuxième solution concerne les ailes trop abîmées ou usées pour être réparées. Au lieu de les laisser pourrir dans votre garage ou pire les mettre à la poubelle, vous pouvez leur donner une seconde jeunesse en les recyclant.

Delphine, créatrice et couturière de KreaKite se fera un plaisir de transformer votre aile irréparable en objet du quotidien comme des trousses, des sacs ou encore des porte clés. Et cerise sur le gâteau, elle vous enverra en échange de votre don, un  bon d’achat de 25€ valable sur son site https://www.kreakite.fr/.

J’espère que tous ces précieux conseils vous seront utiles pour acheter votre prochaine aile de kite d’occasion. D’ailleurs, même si vous ne voulez pas acheter une nouvelle aile, ces conseils peuvent aussi vous permettre de vérifier l’état de votre matériel actuel et éventuellement déceler des zones à remplacer ou renforcer en prévention.

Si vous avez des questions ou des informations complémentaires à ajouter, n’hésitez pas à laisser un commentaire. On se fera un plaisir de vous répondre le plus rapidement possible.

Et pour tous les riders qui veulent réduire leur impact et pratiquer leur passion avec conviction, vous pouvez télécharger gratuitement notre top 50 des marques de glisse éco-responsables 😉

Tchuss

top 50 des marques de glisse éco-responsables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

preloader