Le Guide du surfeur éco-responsable

Note importante :
Nous sommes une association à but non lucratif. Pour être le plus objectif et indépendant possible nous n’acceptons aucun financement de la part des marques. Nous n’avons donc aucun intérêt (financier) à présenter une marque plutôt qu’une autre.

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.


Dans le but de sensibiliser un maximum de riders.euses ce guide est proposé gratuitement. En faisant un don pour l’Association tu participeras activement à la création du prochain guide. Merci


Tu es dans un club, une association, une fédération et tu souhaiterais distribuer ce guide en version papier ?
N’hésites pas à nous contacter (pierre@lagreensession.com).

7 Commentaires sur “Le Guide du surfeur éco-responsable

  1. François says:

    Hello ! Guide du surfeur super bien construit très pédagogue félicitations ! Mais concernant les combar quid d’autres marques utilisant elles aussi ces matières plus éco ? Sen no Sen, Nymph Wetsuit ou de certains modèle de “major” Comme la Furnace de Billabong ?

    • Vincent Canu says:

      Salut François. Merci beaucoup pour ton message. Tu as raison il y a d’autres marques qui proposent du yulex. Cependant nos critères de sélection ne se basent pas uniquement sur la matière utilisée pour la mousse isolante. Nous étudions également les autres matières (doublures, colle…), la production, la distribution, la fin de vie et l’engagement général de la marque. C’est pourquoi nous envoyons un questionnaire détaillé aux marques pour mieux connaitre leurs actions avant de les sélectionner dans le guide. Nous avons effectivement contacté Sen non Sen mais nous n’avons pas eu de retour à notre questionnaire. Concernant les autres modèles que tu cites, nous ne les avons pas contacté pour cette édition. Promis on sera encore plus exhaustif pour les prochaines éditions. Encore merci pour ta participation et bonnes green sessions 😉

      • Colas Nahaboo says:

        Je suis tombé sur ce commentaire intéressant:

        Rip Curl’s Cameron Lamperd told ASB that 90% of the neoprene currently finding its way into wetsuit manufacture is already limestone based, but not everyone’s promoting the fact. “We came across the use of limestone neo on a visit to the Taiwan makers” he says. “They had no idea it could be presented to the public as green. They were just substituting it because it had become affordable as against petroleum-based neo. A year ago, we decided we’re not comfortable tagging the stuff as environmentally friendly. That’s not a legal position – it’s about our credibility in the market.”

        https://asbmag.com/towards-a-cleaner-greener-steamer/

        • Pierre Barbez says:

          Merci beaucoup Colas pour ce commentaire et cette citation. Effectivement certaines marques vendent le Limestone comme étant une solution écologique, alors que pour nous ça n’est pas le cas… c’est ce qu’on appelle du “Greenwashing” ! C’est pour cette raison que nous avons décidé de ne pas mettre en avant les combinaisons en Limestone dans ce guide. Encore merci pour la citation !!

  2. Colas Nahaboo says:

    Bravo pour ce guide.
    Je vais contribuer en signalant une petite erreur que je pense avoir décelé:

    – page 20 “il faudra au minimum 24h voir 48h pour l’epoxy”: non, on peut soit utiliser des résines polymérisant aux UV (exemple: Solarez). Avec une petite lampe UV à 15€, c’est super pratique, en 3 minutes la résine est dure, on travaille en précision et en contrôle un peu comme un dentiste. Sinon, une résine époxy polymérise autant en une heure à 40C que en 1 semaine à 20C, donc simplement mettre un coussin chauffant ou un sachet d’eau chaude (bouillotte improvisée) permet de durcir vite la répa.

    – et “temps de séchage de la résine” – non la résine ne sèche pas, elle polymérise (durcit).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *