Afficher tous les 13 résultats

basket Veja bio et équitables

VEJA : Des baskets écologiques et équitables

Créée en 2004 par deux amis (Sébastien et Ghislain) la marque Veja est un très bel exemple de concept alternatif qui fonctionne. Avec 1,7 millions de paires vendue depuis 2004, Veja démontre qu’un autre modèle beaucoup plus respectueux de l’Homme et de l’Environnement est possible.

Lire la suite

fondateurs Veja Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillion

Le concept Veja

Fabriquer une paire de Veja coûte entre 5 et 7 fois plus cher qu’une paire traditionnelle.  Cela s’explique par la volonté des deux co-fondateurs de fabriquer des baskets dans le respect des salariés en utilisant des matières premières écologiques achetées directement aux producteurs selon les principes du commerce équitable. La viabilité de ce modèle repose sur une idée ingénieuse et osée qui consiste à supprimer les coûts de publicité. Ainsi la création de valeur est mieux répartie tout au long du process d’approvisionnement, de fabrication et de logistique. La transparence est omniprésente chez Veja (qui signifie « regarde » en Brésilien) qui  n’hésite pas à afficher sur son site internet les limites et les axes de progression de leur fonctionnement.

Lieux de fabrication baskets veja

Le commerce équitable : l’ADN de Veja

Pour Veja le respect des principes du commerce équitable est primordial. Rééquilibrer les échanges entre les producteurs et les consommateurs est une évidence et c’est pourquoi ils achètent directement les matières premières aux producteurs en fixant un prix juste et décorrélé du marché. Les prix sont fixés directement avec les familles des producteurs sur une période de 1 à 3 ans afin de leur assurer de la visibilité. Ils permettent aux producteurs de vivre dignement et de réinvestir dans leur exploitation. En 2017, Veja a acheté son coton biologique en moyenne 2 fois plus cher que le prix du marché.

coton bio veja commerce équitable

Des matières premières innovantes et écologiques

Qu’ils soient biologiques, naturels ou recyclés, Veja explore toutes les pistes pour choisir ses matériaux et réduire au maximum son impact écologique. Les baskets Veja sont fabriquées principalement avec les matériaux suivants :

  • Coton biologique :

Le coton bio utilisé par VEJA est produit par des associations d’agriculteurs au Brésil et au Pérou. Il est cultivé selon les principes d’agroécologie, sans utilisation de pesticides ou d’engrais chimiques. Une agriculture qui donne une terre plus riche après qu’elle ait été cultivée en valorisant la complémentarité des espèces que l’on cultive.

  • Caoutchouc sauvage :

Chaque semelle est composée de 40% de caoutchouc sauvage provenant de la forêt Amazonienne. Les seringueiros récoltent le latex sur des hévéas sauvages et sont payés selon les principes du commerce équitable. L’utilisation de ce caoutchouc sauvage augmente la valeur économique de la forêt et la protège de la déforestation.

caoutchouc sauvage semelle baskets

  • Polyester recyclé :

Pour la fabrication de ses tissus, Veja utilise des bouteilles plastiques recyclées. Transformées en flocons à Santo André, Brésil, ces flocons deviennent ensuite de la fibre de polyester. Une paire de VEJA nécessite en moyenne trois bouteilles de plastique.

basket avec bouteilles plastiques recyclées

  • Cuir :

Tanné selon le respect des normes REACH. Le taux de chrome (non-nocif pour l’homme et l’environnement) utilisé pour le tannage est inférieur aux limites autorisées. Le cuir est tracé afin qu’il ne provienne pas d’une zone ayant été déforestée au profit de l’élevage intensif. L’utilisation d’eau est raisonnée au cours du processus de tannage.

  • Suede vegan :

Fabriqué en Allemagne, le suède vegan est un textile synthétique 100% vegan, une alternative au suède fabriqué à partir de cuir. C’est un textile non-tissé composé de microfibres consolidés par aiguilletage et imprégné de résine de polyuréthane, un procédé moins toxique que ceux utilisés pour la fabrication des suèdes synthétiques classiques.

  • Cuir de poisson :

Le Tilapia est un poisson tropical aux fines écailles. Il est tanné uniquement avec des extraits végétaux durant un processus qui prend près de 30 jours. Il donne un cuir à la fois robuste et élégant. Il faut 9 peaux de poissons pour fabriquer une chaussure. Son exploitation permet d’utiliser des peaux qui sont habituellement jetées mais aussi d’offrir une alternative aux cuirs exotiques qui menacent des espèces protégées.

L’éthique et la solidarité au cœur du projet Veja

Toutes les baskets VEJA sont fabriquées au sud du Brésil dans l’état de Rio Grande do Sul. Depuis l’origine de la marque, VEJA développe un véritable partenariat de long terme avec l’usine d’assemblage qui respecte les règles de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). La démarche de VEJA va cependant au-delà et prend en compte d’autres critères comme la proximité et la décence des habitations, le niveau de vie et l’équivalence en pouvoir d’achat, la liberté d’expression des employés et la liberté de se regrouper pour défendre leurs droits. Contrairement aux pays du sud-est asiatique qui représentent 95% de la fabrication mondiale de basket, les ouvriers qui travaillent pour Veja sont bien rémunérés et vivent dans des conditions décentes.

logistique solidaire veja

La logistique de VEJA est réalisée en France en collaboration avec Ateliers Sans Frontières (ASF), un chantier d’insertion par le travail. Cette association promeut l’insertion par des activités solidaires à forte portée sociale ou environnementale (recyclage, économie circulaire, don de matériel revalorisé) qui donnent du sens au travail effectué par les salariés et participent à leur motivation.