Les Labels Cosmebio

Quelle est la différence entre un produit cosmétique naturelle et un produit cosmétique Bio ?

Un produit cosmétique Bio indique que le produit a été certifié comme respectant le cahier des charges d’un label Bio.

Un produit cosmétique naturel indique que les ingrédients du produit sont d’origines naturelles (attention, naturel ne veut pas forcément dire Bio)

L’association Cosmébio est née en 2002 pour protéger les consommateurs contre les abus de certaines marques qui pratiquaient du “marketing vert” ou greenwashing. Avec l’aide de plusieurs laboratoires elle a alors créé un cahier des charges de la cosmétique naturelle et bio (2 labels différents). Ce cahier des charges est contrôlé par des organismes certificateurs indépendant au moins 1 fois par an.

Si tout est en conformité, ils délivrent un certificat indiquant si le produit est naturel ou bio. Voici la description de ces 2 labels:

Label Cosmebio BIO – Cosmos Organic

Au minimum 95% d’ingrédients naturels et d’origine naturelle

Au minimum 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique

Au minimum 20% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique

5 % maximum d’ingrédients pétrochimiques dans une liste clairement définie et des substances controversées non autorisées

Label Cosmebio NAT – Cosmos Natural

Au minimum 95% des ingrédients naturels ou d’origine naturelle

5 % maximum d’ingrédients pétrochimiques dans une liste clairement définie et des substances controversées non autorisées

La cahier des charges Cosmebio – Cosmos dans les grosses lignes

Les critères du label Cosmébio permettent d’éviter l’utilisation d’ingrédients polémiques comme les silicones, le phénoxyéthanol, les parabènes…

Origine des matières premières, pour encourager un approvisionnement éthique et durable

Procédé de transformation doux et non polluant

Fabrication du produit fini (composition propre, emballage, stockage)

Étiquetage transparent et communication responsable

exemple de packaging (refaire des photos)

Attention, depuis fin 2017  la nouvelle version de la norme ISO 16128 fait scandale. Certains fabricants peuvent maintenant se revendiquer d’avoir une “démarche naturelle” alors qu’ils n’ont aucune certification. Pour en savoir plus vous pouvez regarder cette courte vidéo qui explique très bien la problématique actuelle.