4 marques de combinaisons de surf éco-responsables

combinaison surf picture femme

Ça fait plaisir de te voir ici. Si tu lis cet article c’est que tu te préoccupes de ton impact et que tu cherches des alternatives pour éviter de pratiquer ta passion avec du pétrole sur le dos. 

La bonne nouvelle c’est que certaines marques de surf sont également conscientes de l’impact écologique des combinaisons néoprène fabriquées à base de pétrole et innovent pour proposer des alternatives plus responsables.

Dans cet article je vais te présenter quatre de ces marques engagées. Mais avant on va reprendre les bases en définissant ce qu’est une combinaison de surf éco-responsable.

Qu’est-ce qu’une combinaison de surf éco-responsable ?

Le mot éco-responsable regroupe des valeurs environnementales mais également sociales. En voici les principaux critères :

La durabilité :

Le principal critère qu’une combinaison doit remplir est la durabilité. Et pour qu’une combinaison soit durable il faut premièrement qu’elle réponde à tes attentes de rider avec de bonnes performances techniques. Ainsi tu disposeras d’un confort maximal (souplesse, chaleur, absence d’irritation au niveau du cou…) et tu ne chercheras pas à changer de combinaison après la deuxième session.

Pour durer le plus longtemps possible, elles doivent aussi être fabriquées avec une qualité irréprochable. Un soin particulier doit être apporté aux zones sensibles avec notamment la réalisation de coutures robustes, le renfort des zones exposées comme les genoux ou encore un zip solide.

renfort genoux combinaison surf
Renfort au niveau des genoux
© Wildsuits
galon coutures combinaison surf
Galonnage des coutures intérieures + patch de renfort
© Wildsuits

Ta combinaison aura aussi besoin de ton aide pour rester en vie le plus longtemps possible. Il te faudra l’entretenir correctement, la stocker dans de bonnes conditions et la réparer lorsqu’elle présentera ses premiers signes de faiblesse. Comme tu peux l’imaginer, la laisser en boule non rincée dans le boardbag entre deux trips surf n’est pas la meilleure option…

Des matières premières écologiques :

La grande majorité des combinaisons de surf sont fabriquées en néoprène d’origine pétrochimique. En gros c’est un caoutchouc synthétique fabriqué à base de pétrole qui subit un ensemble de transformations chimiques. Pas très étonnant que certains surfers se plaignent d’irritations et d’allergies…

Les marques de surf que nous avons sélectionnées utilisent des matériaux plus écologiques. Elles ont toutes en commun l’utilisation de polyester recyclé pour les doublures intérieures et extérieures et de la colle à base d’eau sans solvant.

La différence entre les marques se joue au niveau du matériau utilisé pour remplacer la mousse en néoprène pétrochimique. Il existe à nos yeux deux alternatives écologiques au néoprène traditionnel avec un niveau d’impact écologique différent.

Premièrement nous avons les combinaisons fabriquées à partir de caoutchouc naturel. Cette technique inspirée de l’industrie du pneumatique consiste à récolter puis transformer le latex de l’hévéa (arbre) pour en faire un matériau de substitution (au néoprène) naturel et renouvelable. Cette alternative est pour nous la plus écologique qui existe à ce jour sous réserve que les plantations d’hévéas soient gérées de façon durable et ne contribuent pas à la déforestation.

combinaison écologique naturalprene sooruz
Avoue que le coté naturel et renouvelable de l’hévéa est plus tentant que le pétrole…
© Sooruz

La deuxième alternative est selon nous un bon compromis en termes de qualité, de prix et d’impact écologique. Ce sont les combinaisons fabriquées à partir de roche calcaire (limestone).  Cette solution a l’avantage de ne pas utiliser de pétrole mais elle n’est pas renouvelable et elle nécessite une quantité importante d’énergie pour transformer l’acéthylène du calcaire en polychloroprene (néoprène).

Couplée à l’utilisation de composants recyclés et de colle sans solvant, cette solution représente selon nous une alternative intéressante qui mérite d’être mise en lumière.

Si tu veux en savoir plus sur les matières eco-friendly, tu peux lire notre article « Les alternatives écologiques aux combinaisons de surf néoprène ».

Des conditions de fabrication éthiques :

Protéger l’environnement sans protéger les hommes et les femmes qui fabriquent nos produits de consommation n’a aucun sens. Une combinaison de surf éco-responsable se doit donc d’être fabriquée dans des conditions de travail qui respectent les droits sociaux des travailleurs. Toutes les marques présentées dans cet article travaillent avec des fournisseurs sérieux et reconnus comme notamment SHEICO, leader dans la fabrication des combinaisons.

Avec plus de 50 ans d’expérience, 11 sites de production répartis dans cinq pays (Taiwan, Chine, Thailande, Cambodge et Vietnam) et plus de 10 000 salariés, SHEICO est devenu une multinationale qui fournit 60% de la demande du marché des combinaisons. Parmi ses clients on retrouve notamment Patagonia, Picture, Sooruz, Vissla, Excel, Roxy, Quicksilver, Billabong, Dakine ou encore Ion.

Toutes les usines de la société ont reçu la certification de qualité ISO 9001. Les usines localisées à Taïwan ont obtenu la certification en matière de santé et de sécurité au travail OHSAS 18001 afin de garantir aux employés un environnement de travail sûr et sain. SHEICO a également obtenu la certification bluesign® qui met l’accent sur cinq aspects principaux, à savoir la productivité des ressources, la sécurité des consommateurs, le rejet des effluents, le rejet des gaz d’échappement, ainsi que la santé et la sécurité au travail. Certains produits de SHEICO ont également reçu la certification OEKO-TEX® Standard 100 pour garantir qu’ils ne contiennent pas de substances toxiques qui pourraient nuire au corps humain.

Les combinaisons de surf à base de caoutchouc naturel :

Patagonia

Plus besoin de présenter la marque et son engagement sans équivalent pour la résolution d’enjeux environnementaux et sociétaux. C’est donc en toute logique que lorsque Patagonia s’est lancé en 2005 dans la fabrication de combinaisons de surf, son objectif était de créer des produits durables, performants et respectueux de l’environnement.

Pendant plusieurs années, Patagonia a investi en R&D pour trouver une alternative au néoprène (pétrole et calcaire) qui soit renouvelable et végétale. Le résultat de ces recherches a abouti à la mise au point du Yulex™, mousse fabriquée à partir du caoutchouc naturel provenant de l’Hévéa.

A ce jour, toutes les combinaisons Patagonia sont fabriquées en caoutchouc naturel provenant de plantation d’hévéa gérées de façon durable et certifiées FSC par la Rainforest Alliance. Selon Patagonia, ce processus de fabrication réduirait de 80% les émissions de CO2 par rapport à la production de néoprène traditionnel.

combinaison yulex patagonia
Il n’est pas bien tintin la ???
© Al Mackinnon / ÒDan Ross / Patagonia

Soucieuse également des conditions de travail des ouvriers, Patagonia a mis en place avec son fournisseur la certification Fair Trade Certified™. Cela positionne une nouvelle fois Patagonia en précurseur en étant la première marque au monde à fabriquer des combinaisons Fair Trade Certified™. Concrètement, Patagonia verse une prime aux ouvriers de l’usine pour chaque produit Fair Trade Certified. L’utilisation de cet argent est arbitrée directement par les ouvriers. Le programme promeut également la santé et la sécurité des travailleurs, ainsi que le respect des normes sociales et environnementales.

Depuis le début de son histoire, Patagonia prône un discours anti gaspillage et anti sur-consommation. Cela se traduit par la conception et la fabrication de produits de haute qualité dont l’objectif est de durer le plus longtemps possible.

En toute cohérence avec ses valeurs, la marque favorise la réparation et lance en 2013 la tournée Worn Wear. Un bus de la marque sillonne l’Europe pour réparer gratuitement les combinaisons de surf et les vêtements.

Sooruz

La marque Rochelaise créée en 1999, propose des combinaisons pour la pratique du surf, de la planche à voile, du wakeboard et du kitesurf. Elle œuvre depuis plusieurs années pour substituer au maximum les composants d’origine pétrochimique par des matériaux organiques ou recyclés. Sooruz a été une des premières marques de surf à travailler sur l’éco-conception de ses combinaisons tout en conservant comme priorité la performance. Dès 2013, Sooruz propose une combinaison qui intègre dans sa composition des doublures à base de bambou et de polyester recyclé.

La marque a continué son travail de développement et propose, aujourd’hui, les deux alternatives éco-friendly mentionnées plus haut. Les combinaisons en NaturalPrene (caoutchouc naturel) avec le modèle BIG (zip free) pour les hommes et les combinaisons à base de Limestone et de pneus recyclés.

naturalprene sooruz
Récolte du latex d’hévéa
© Sooruz

La marque Rochelaise a également développé une gamme de combinaisons éco-responsables à destination des écoles de surf. La combinaison Blue Line est résistante, durable, chaude et éco-conçue grâce à sa fabrication à base de limestone pour la mousse et de polyester recyclé pour les doublures. Cette composition représente un bon rapport qualité / prix / environnement pour répondre à la fois aux attentes techniques des écoles et des clubs et à leur problématique budgétaire. Cela permet également de démocratiser l’utilisation de combinaisons de surf plus responsables.

L’éco-responsabilité est ancrée dans l’ADN de Sooruz qui souhaite réduire son impact sur l’ensemble du cycle de vie. Depuis 2018, le recyclage des combinaisons est devenu un axe de travail prioritaire. Avec le programme S2Life (second life), Sooruz donne une seconde vie aux combinaisons en fabricant des goodies (porte-clés…) ou en les utilisant, après une étape de broyage, comme matière de rembourrage et d’isolation. 

La démarche de recyclage est également appliquée en amont avec le fournisseur pour récupérer les chutes de production et en faire des nouveaux objets comme par exemple des sacs de boxe.

Encore plus original et malin, la marque te permet de réparer toi-même ta combi en fournissant un kit de réparation associé à un guide tutoriel. Elle te met également à disposition un guide “Do it Yourself” pour t’expliquer comment upcycler ta vieille combi en nouveaux objets.

guide do it yourself sooruz
Prêt pour un petit atelier bricolage ?
© Sooruz

SOORUZ, et son équipe R&D, travaille actuellement sur la mise au point d’une nouvelle alternative annoncée comme étant encore plus écologique que le NaturalPrene. A suivre de près dans les prochains mois…

Les combinaisons de surf à base de limestone :

Picture Organic Clothing

Après avoir exploré les années précédentes les combinaisons en NaturalPrene et en Limestone, la marque Picture Organic Clothing se focalise pour 2019 sur l’EICOPRENE. C’est une mousse constituée à 70% de calcaire (limestone) et 30% de pneus recyclés.

combinaisons eicoprene picture
© Picture Organic Clothing

Conscient que l’EICOPRENE présente un bilan environnemental moins positif que la NaturalPrene, Picture a décidé de s’orienter vers ce compromis afin de conserver un prix de vente raisonnable et ainsi démocratiser l’achat de combinaisons plus responsables.

La doublure intérieure qui apporte la chaleur et le séchage rapide ainsi que la doublure extérieure (déperlance) sont fabriquées avec du polyester et du polyamide recyclés. La colle utilisée est à base d’eau et sans solvant.

La qualité de fabrication est également au rendez-vous pour une durabilité maximale. On retrouve notamment des renforts au niveaux des genoux, des coutures cousues-collées et un galonnage intérieur qui recouvre les coutures pour plus d’étanchéité et de chaleur.

combinaison surf picture femme
Combi Picture Oskana 3/2mm
© Picture Organic Clothing

Pour en savoir plus sur la fabrication de ces combinaisons Picture, tu peux aller voir nos fiches produits des combinaisons homme et femme.

Wildsuits

Cette jeune marque française propose également des combinaisons de surf éco-conçues. Elles sont également fabriquées dans les usines SHEICO avec une mousse composée de limestone (70%) et de pneus recyclés (30%), des doublures en polyester recyclé et des colles sans solvant. Comme pour les autres marques citées plus haut, les combinaisons Wildsuits bénéficient des meilleures techniques de fabrication pour un produit fini de qualité : des coutures cousues-collées, un galonnage intérieur (tissu qui recouvre les coutures intérieures pour améliorer l’étanchéité), des renforts au niveau des genoux ou encore des patchs de renfort sur les zones stratégiques pour renforcer les coutures.

Pour ajuster au mieux les prototypes et rendre le produit conforme à leurs attentes, les fondateurs de la marque, Antoine et Olivier, se sont entourés d’une équipe de riders pour développer et tester leurs produits.

combinaisons eco firendly wildsuits
© Wildsuits

Wilduits a également à cœur de développer une solution pour la collecte et le recyclage des combinaisons. La jeune marque a donc lancé un programme de recyclage qui consiste à t’offrir 15€ de réduction sur une nouvelle combinaison Wildsuits si tu ramènes ton ancienne combinaison (toutes marques confondues).

Pour valoriser au mieux les combinaisons récoltées, Wildsuits a tissé deux partenariats principaux. Si elles sont encore en état de servir, alors elles sont données à l’association surfeurs solidaires pour promouvoir la pratique du surf dans des pays en voie de développement. Sinon elles sont envoyées à Bordeaux chez Néocombine pour être upcyclées en nouveaux objets de la vie quotidienne (bracelets…).

L’aventure Wildsuits est prometteuse… En moins d’un an, une trentaine de surfshop distribuent déjà la marque en France et au Portugal !

Et toi quel est ton retour d’expérience ?

La théorie c’est bien mais la pratique c’est mieux. Donc si tu utilises une combinaison de surf éco-friendly, n’hésite pas à nous laisser en commentaire ton retour d’expérience. Ça sera très utile pour le reste de la communauté des Green Riders !

Et si tu veux découvrir plus de marques de glisse éco-responsables, télécharge gratuitement notre Top 50 :

ebook top 50 marques de glisse éco-responsables

6 Commentaires sur “4 marques de combinaisons de surf éco-responsables

  1. Greg says:

    J’ai une combi Mystic qui a environ 10 ans et je fais environ 100 sessions par an, après qques réparations sux genoux et entrejambe elle est encore parfaite. Je ride en eu douce à 80% ca aide sûrement !

    • Vincent Canu says:

      Merci pour ton retour. 100 sessions par an t’es un sacré veinard toi !!!
      J’ai également une Mystic 5/4mm depuis plusieurs années qui tient effectivement très bien la route !

  2. Pm says:

    Salut,

    J’aime bien votre démarche du coup je vous fais un petit retour sur ma combi patagonia R4 achetée en decembre 2017. J’ai du faire une centaine de sessions (surf) avec, principalement en hivers et au printemps. Je la rince à l’eau claire après chaque session.
    Elle etait assez raide au debut mais s’est bien assouplie depuis. Elle reste chaude et confortable malgré l’usure. Seul bémol, le col un peu irritant et l’entrejambe qui presente quelques entrées d’eau.
    Mais globalement je suis content de mon achat. Elle semble vieillir moins vite que mes precédentes combis d’hivers.
    Dernier point le prix, je l’avais eu en promo mais ça reste quand même cher à l’achat.

  3. sim says:

    salut ! moi j’ai une 4/3/2 de chez Matuse, qui fait des combi en limestone avec une finition plutôt dingue. c’est cher (600$) et dur à trouver en France, mais je l’ai depuis 5 ans et elle a pas bougé. je recommande +++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

preloader